En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Cour des comptes maintient sa pression sur l'exécutif en matière de rétablissement des comptes publics
 

Dans son rapport annuel sur la situation et les perspectives des finances publiques, qui sera présenté jeudi 27 juin, la Cour des comptes devrait confirmer la dérive du déficit 2013 et réclamer de nouvelles économies budgétaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • L Incorruptible
    L Incorruptible     

    Toujours plus de déficit malgré les annonces tonitruantes de F. Hollante sur la réduction déficit. Il a tué la confiance en mentant et en instaurant le terrorisme fiscal. C'est tout à fait le moment d'embaucher 10 000 profs (en plus des 60 000 déjà programmés) comme l'annonce V. Peillon! Ce gouvernement tiendra t-il encore longtemps? La France sombre et il n' y pas de canot de sauvetage!

  • Carambar
    Carambar     

    Bla bla ______ suppression des alloc pour les non français de France __ médicaments non remboursés une très longue liste à établir _______ les français ne consommeront plus d'anti dépresseurs et autres pilules ( miracle ils sont guéris ) ______ les français champion du monde du médicament !

  • elminster
    elminster     

    Et là la cour des comptes ne sait pas se servir d'une calculette comme l'UMP ?
    Gouvernement de bonimenteurs...

  • pat352
    pat352     

    Arrête ton char CHAGA, ça fait 38 ans que la France dépense en moyenne 20% de trop chaque année. Depuis 1974 elle n'a pas bouclé un budget positif. Et quand à "aller plus loin" tu raconte quoi franchement ? en 2012 la France a dépensé 23% de TROP, 88 milliards de TROP ! Il est ou le sérieux, elle et ou la bonne gestion ?

  • CHAGA
    CHAGA     

    Suicide budgétaire...
    Il faut du sérieux budgétaire, mais aller plus loin serait un vrai suicide budgétaire. Est-ce que les tenants de cette ligne vont comprendre les effets secondaire délétères?. Qu'il regarde ce qu'ont fait les USA pour ré-embrayer et la vitesse à laquelle il vont avec cela réduire leur déficit. Une politique pro-active et non pas bêtement suiviste en retard de deux guerres économiques !!!

Votre réponse
Postez un commentaire