En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Cour des comptes propose de réduire certains remboursements, comme celui des lunettes.
 

Dans son rapport sur la Sécurité sociale publiée ce 17 septembre, la Cour des comptes réclame des mesures d'économies sur l'assurance-maladie. Dans son viseur en particulier : les frais d'optique et les services de garde médicale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

45 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Comme disait Clemenceau la France est un pays merveilleux : on y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts.

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Et les prix écœurants des maisons de retraites et leurs services sur le dos de la sécu que nos vieux ne peuvent même pas payer qui les contrôle ?

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Les pharmaciens rémunérés pour leurs conseils !! "Une révolution comme on n'en a pas connu depuis qu'on a arrêté de préparer nous-même des médecines avec des mortiers, des pilons et des fioles " C'est ainsi que Philippe GAETNER le président de Fédération des syndicats pharmaceutiques de France, a qualifié en mars 2012 sous le gouvernement de Sarkozy l'accord signé avec l'assurance maladie. Pour compenser le tassement des ventes de médicaments (qui a stagné pour la première fois en 2011, alors qu'elles progressaient entre 5 et 7% par an depuis les années 2000) et continuer de jouer le jeu des génériques, lui et ses confrères ont exigé et obtenu de se faire verser par la Sécu des "PRIMES DE CONSEIL AUX PATIENTS". Au total, ce coup de force des 22 000 officines devrait coûter 140 millions à l'assurance maladie ! Lorsque l'intérêt supérieur du pays est en jeu, il ne faut plus se battre pour que rien ne change ! Tout est sclérosé par les pesanteurs et les blocages dans ce pays ! Et ça l'empêche de se moderniser ! Et les hauts présidents des syndicats, des fédérations, des sections souvent de mèche avec certains patrons députés et sénateurs pour tous garder leurs privilèges ! On continue comme ça et toute les entreprises vont se barrer et personnes ne voudra investir dans notre pays à cause de la bande de "crispés dans leurs « vieux schémas" Tout le monde est d'accord pour réformer la France sauf la plus grande fourmilière de conservateur du monde qu'est la France ! Mon diagnostic : la profession n'a pas su évoluer en douceur et c'est le choc ultra libéral qui les rattrape. N'auraient - ils pas dû se poser des questions sur leur exercice (numérus clausus et officine ultra chère, des prix déraisonnables... On veut moins de consommation de médicaments et quand on l'a les pharmaciens se plaignent il faut encore les subventionnés la sécu n’a plus d'argent elles aussi elle est en déficit alors arrêtez de gaspiller notre pognon.

  • GARINETTE NENETTE
    GARINETTE NENETTE     

    Carambar
    et nos médecins qui a longueur de journée prescrivent des ordonnances et des examens a tour de bras qui les controle ces gent la ce sont des employer de la sécu eux aussi ils creusent le déficit

  • GARINETTE NENETTE
    GARINETTE NENETTE     

    lin7
    lin7, ....... le mot est juste dans votre commentaire" des services qu'elle propose!" vous croyez pas que ce sont ces services qu ils faudrait réviser..... les personnes qui bénéficie de ces avantages eux ils sont pour rien on leur donne des droits ils les prennent ou est le probleme ? vous ete tromper de cible adressez vous a l état c est eux les fautifs

  • GARINETTE NENETTE
    GARINETTE NENETTE     

    Mirabel
    Mirabel, le 17 septembre....... JE PENSE que le générique c est un faux probleme certain sont plus chère que les vrais ça c est une façon de vous vendre plus de médicaments en plus c est pas les meme ils soigne pas de la meme façon via les excipients moi retraiter c est pas a moi de toute façon a faire des efforts j ai assez cotiser toute ma vie en plus on ne peut plus ce soigner demander plutôt a ceux qui sont a la CMU

  • rperny
    rperny     

    C'est comme tout, si la mutualisation du risque ne fonctionne plus avec la sécu c'est parce que les cotisations ne vont pas dans les caisses pour lesquelles elles sont destinées.

  • GARINETTE NENETTE
    GARINETTE NENETTE     

    QUI PEUT ME RÉPONDRE lequels des deux creuse le plus le déficite ? CELUI QUI COTISE TOUS LES MOIS A QUI ON NE REMBOURSE PRESQUE PLUS RIEN ou celui qui a la cmu qui cotise jamais mais qui a droit a tout ? MERCI DE M INFORMER

  • Jean Pointure
    Jean Pointure     

    si il n'y avait que les soins gratuits gite et couvert,transport...a.t.a..sarko,
    avait taxé l'A.M.E de 40 euros annuels hollande les as détaxé.mais par contre,ces 40 euros,c'est bernard qui les récuoère,en taxant les petits retraités de ces 40 euros BRAVO LA GAUCHE

  • rperny
    rperny     

    En tant qu'Agent Général d'Assurances, je désirerais donner mon avis quant au rapport de la Cour des Comptes, de l'agissement des opticiens et des Mutuelles d'Assurances. Je m'oppose totalement aux arguments de la cour des comptes relayés par les journalistes. Les 1ers responsables sont les assurés eux-mêmes . Les assurés viennent souscrire des complémentaires santés en recherchant justement celles qui proposent des forfaits optiques importants. Les assureurs n'ont fait que répondre à la demande des clients en adaptant leurs offres. A côté de ces offres, ce sont aussi l'ensemble des garanties du contrat qui sont améliorées (dépassements d'honoraires en hospi, en chirurgie, en dentaire, médicaments non remboursés, osthéo, etc, etc,...). Les clients sont donc en recherche de garanties importantes ... mais pourquoi ?? peut être parce que la Sécurité Sociale ne rempli plus sa fonction ?? Et qui a habitué les assurés sociaux à ne jamais régler leurs dépenses de santé (je vous le demande) ?? Donc, forcément, toutes ces habitudes qui font que les assurés sociaux ne supportent pas avoir à leur charge une partie de leurs frais de santé, se retrouvent dans leur acte de consommation et en optique par exemple : "je paie une mutuelle qui me coûte chère (PARCE QUE JE LE VEUX BIEN), donc j'ai droit à un forfait de x€, donc je l'utiliserai entièrement " ... et Mr l’opticien, qu'avez vous à me proposer pour ce forfait ?? Peut être que les assureurs auraient pu moraliser la situation, mais encore faudrait-il que TOUTES les compagnies œuvrent dans le même sens. Mrs les journalistes, demandez conseils aux intervenants sur le terrain et ne relayez pas forcément tout ce que les politiciens vous vendent comme arguments. Des abus, il y en aura toujours et partout. Oui, peut être que les opticiens en ont profités, oui les assureurs proposent des mutuelles plus chères ... mais qui achète au final ?? Le consommateur ... qui ne veut pas payer ses frais de santé ... l'assuré social (qui est aussi le consommateur) ... et qui va aux urgences directement pour le pas payer le médecin, etc ... etc ... etc ....

Lire la suite des opinions (45)

Votre réponse
Postez un commentaire