En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christian Eckert ne veut pas que le crédit d'impôts aille "dans la poche des actionnaires".
 

Christian Eckert, le rapporteur général du Budget, veut aménager ce dispositif afin que les entreprises ne le considère pas comme un "chèque cadeau".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • 855665155
    855665155     

    Encore une usine à gaz,du baratin que je t 'enveloppe la sauce ni vu ni compris,
    de toute façon se sont les contribuables du bas , la masse populaire qui va payer
    ces mesurettes . Pas sérieux ,il y a tellement mieux à faire quand ont se dit de gauche, mais ce gouvernement n 'est pas de gauche,il est du parti des friqués.

  • susan34
    susan34     

    si vous suiviez les reco de Gallois tout simplement ..vous seriez plus tranquille et les résultats seraient immédiats, sans détournement : les entreprises doivent d'abord éviter de mettre la clé sous la porte ce qui impose de se développer, vendre, et pour cela il faut investir et derrière ces investissements il faut des hommes, donc des emplois, pour faire tourner la machine..à force d'avoir peur de votre ombre, vous devenez parano et oubliez les basiques élémentaires.

  • corsaire
    corsaire     

    oui christian tu a vu juste les actionnaires vont mettrent le fric dans leurs poches pour faire la brinque et aller à Picalle sur le compte des français, une fois qu'ils n'auront plus rien les patrons vont pleurer pour encore avoir du fric une chaine sans fin tous à la BASTILLE A VIE

Votre réponse
Postez un commentaire