En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'activité est basse dans beaucoup de secteurs.
 

Selon les prévisions de l'Insee publiées jeudi 2 octobre, il n'y aura pas d'accélération de la reprise en 2015. Néanmoins, il n'y aura pas de récession non plus.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vacheàlait
    vacheàlait     

    Et puis s'il y a plus de fric c'est aussi parce que des "couples" se séparent ADMINISTRATIVEMENT... La mère isolée empochent des allocations F., des Allocations Logt,, se fait payer la mutuelle, des aides pour les loisirs et vacances pour certains départements, tarifs GDF, EDF ... = Qu'ils contrôlent ! (Je n'ai rien contre les mère isolées, mais elles le sont pas toutes !) ----- Aussi, + de 3 gamins dans des familles sans revenus... C'est plutôt curieux !?? Mais actuellement c'est presque encouragé ! --- A côté de ça, un smicard censé qui a 1 enfant parce que peur de ne pas le mener à bon port, aurait sans doute besoin des 60€ pour son unique enfant ! --- C'est une réflexion, je ne suis nullement concerné par ce que je viens de taper ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Non mais moi je propose d'augmenter encore plus les impôts sur les ménages et les PME, pour en exonérer ceux qui n'en paie déjà pas et financer la pauvreté et les TGE.
    Je propose de passer en force des réformes qui ne servent à rien et qui coûtent cher.
    Je propose d'embaucher des fonctionnaires à tour de bras et de créer de hauts organismes publics inutiles.
    Je propose que les médias oublient de poser des questions à ceux qui gouverne et offrent une tribune aux responsables pour tenter de faire de l'esprit face aux attaques de l'opposition.

    Et quand il faudra rendre des comptes on dira que c'est la faute de l'Europe, de l'euro fort, de la conjoncture, de Sarkozy, si toutes ces merveilleuses actions politiques ne portent pas leurs fruits.

Votre réponse
Postez un commentaire