En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La suppression de la déductibilité de la CSG entraînerait d'importants transferts de charges entre contribuables
 

L'une des pistes de la réforme fiscale annoncée par le Premier ministre consisterait dans la suppression de la déductibilité de la CSG de l'impôt sur le revenu. Mais selon le ministère des Affaires sociales, cette réforme pénaliserait plus de 6 millions de ménages.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • felicie
    felicie     

    Au point de popularité où en est ce gouvernement, il sait qu'il peut nous faire ce qu'il veut, il descendra à peine plus bas. Mais il aura atteint ses buts véritables et aura bien mérité, pour la postérité, de l'idéologie marxiste qui sous-tend, qu'on le veuille ou non, toute son action depuis sa prise de tous les pouvoirs.

  • ASSID
    ASSID     

    il est malade ce mec : il faut le détruire! c'est un voleur récidiviste non poursuivi par la justice ! curieux

  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    vraiment ils fut viré se gouvernement stop au mattraquage fiscal trop sait trop !!!!

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    la tentation est forte par ce gouvernement de faire ce sale coup !!!

  • mortderire
    mortderire     

    BRAVO ! ! !

  • mortderire
    mortderire     

    Et aussi leur smala si ça s'appelle culture ! ! !

  • mortderire
    mortderire     

    TRES JUSTE, le RSA est le berceau des fainéants ! ! !

  • Mondetoutrose
    Mondetoutrose     

    J'ai peut être une autre solution.... Si nous supprimions le RSA, indemnité injuste versée aux fainéants de notre belle France ? Car lorsque l'on en arrive au RSA, c'est très souvent suite à la fin d'indemnités chômage (qui elles sont justifiées par la perte non désirée d'un emploi)... Il ne faut pas me faire croire qu'au bout de deux ans de chômage, on a toujours pas trouvé d'emploi ! Tout comme au bout de 40 ans de RSA ! Un grand homme a dit "il faut remettre la France au travail"... Et c'est vrai...

  • lillois
    lillois     

    800 millions d'euros pour aménager une prison,occupé à 80% PAR LES CHANCES DE LA FRANCE je propose la déchéance de la nationalité française et retour à la mère patrie avec leur culture en plus

  • mortderire
    mortderire     

    Vous dites " fortement augmenté " ! ! ! moi je dis que le social a explosé avec l'immigration non régulée et dévoreuse d'assistanat ! ! !

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire