En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
FRANCE, Paris : French Finance minister Michel Sapin, leaves the Elysee palace on October 1, 2014, in Paris, after the weekly cabinet meeting. AFP PHOTO/ ALAIN JOCARD
 

Michel Sapin a assuré dimanche 5 octobre que la France ne voulait pas demander de "dérogation" aux règles européennes concernant les déficits. Le ministre des Finances souhaite cependant une "adaptation" de celles-ci, afin de tenir compte de la faiblesse de la croissance.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    whaourf! Et dire que Francois disait qu il allait imposer sa loi à Angela et aux autres! maintenant il leur supplie de leurs accorder un mètre qui fait 4 cm de moins!!!!!!!!!!!!

  • Grincheux
    Grincheux     

    On ne peut pas changer les règles de l'Europe .... ce sont les mêmes qui ont créé cet Europe .....

  • mb33
    mb33     

    ils ne tiendront pas la distance, ils vont s"écrouler avant mai 2017.

  • spid
    spid     

    il demande une dérogation,pas plus,afin de pouvoir encore dépenser,l argent du contribuable,si il était encore a l emploi,il demanderait une dérogation pour que le chômage augmente encore plus jusqu as 2017,l année de leurs départs définitif,et de la raclée magistrale au premier tour

  • aluilofeu69
    aluilofeu69     

    sapin ne taxe toujours pas les oeuvres d'arts !!! oups pardon,j'avais oublié que Fabius en détenait !!!

  • aluilofeu69
    aluilofeu69     

    sapin, le décolorant de l'identité francaise s’apprête à revoter pour l'augmentation du budget de l'AME .

  • ducayou
    ducayou     

    et nous on demande son depart avec tous ses copains !!!

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    Michel Sapin a assuré dimanche 5 octobre que la France ne voulait pas demander de "dérogation" aux règles européennes concernant les déficits. Le ministre des Finances souhaite cependant une "adaptation"

    ADAPTATION AU LIEU DE DEROGATION C'EST COMME QUAND IL DIT QUE LA DEPENSE PUBLIQUE BAISSE ALORS QU'ELLE AUGMENTE MOINS VITE QUE L'ANNEE PRECEDENTE

    Al Nazrani
    Al Nazrani      (réponse à Facebook-830482023649710)

    Donc, plus la dépense publique augmente moins vite que moins elle augmente plus vite ? C'est ça ? J'ai bien compris ? En tout cas, si les Allemands ont compris (et acceptent), alors là, ils sont forts !

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    "La France prend ses responsabilités,

    FAUX, LA FRANCE NE PREND PAS SES RESPONSABILITES PAR RAPPORT AUX TRAITES EUROPEENS ET PROMESSES FAITES;

    mais l'Europe aussi doit prendre ses responsabilités et adapter sa politique à la situation économique d'aujourd'hui

    ELLE L'A DEJA FAIT AVEC LA BCE ET SA POLITIQUE DE TAUX BAS, L'EUROPE NOUS A DEJA DONNE 2 DELAIS SUPPLEMENTAIRES

    "Je ne demande aucune dérogation à aucune règle, ce serait inadmissible (...). Ces règles nous les avons voulues; elles doivent s'appliquer pour tout le monde"

    CA TOMBE BIEN CAR IL N'Y EN AURA PAS

    "Si nous ne faisons rien les uns et les autres il y a un risque de situation à la japonaise"

    C'EST BIEN LA LE PROBLEME CAR BEAUCOUP DE PAYS ONT ENGAGE DES REFORMES STRUCTURELLES AVEC DES RESULTATS PROBANTS. LE SOUCIS C'EST QUE LA FRANCE 2°PUISSANCE ECONOMIQUE EUROPEENNE NE LES FAIT PAS CA BLOQUE TOUT LE MONDE

  • Précurseur
    Précurseur     

    Pour une fois, j'aimerais qu'en public, les autres chefs d'Etat Européens face une déclaration solennelle sans langue de bois, pour dénoncer l'irresponsabilité et la manque de courage du peuple Français et de ses politiques face aux réformes de son modèle collectiviste d'un autre âge. La France, comme un drogué ou un alcoolique, doit être brutalement confronté à la réalité, et l'accepter pour aller de l'avant, sinon elle va faire sombrer l'Europe avec elle.

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire