En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"La crémation ne constitue pas une solution plus économique que l'inhumation".
 

Le prix total des obsèques atteint 3.350 euros en moyenne, dénonce l'UFC-Que Choisir. Une hausse de plus de 8% par rapport à 2011.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    malheureusement oui!!! C'est une véritable concurrence et offres qui manque!! Mais comme dans beaucoup de sujets, la multitude de lois, de règlements rend les gens dépends des organismes qui en vivent et prolifère; c('est le cas pour la mort mais c'est le cas aussi avant pour la santé!! vous n'avez pas toujours le temps et le courage de faire jouer la concurrence quand bien même vous le voudriez!! Il suffit de voir certains scandales en milieu médicale comme les prothèse auditives!!!!!!!!

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    On veut nous remplacer par des robots mais en plus il faut voler le maximum de fric à ces contribuables humains.
    C'est un marché juteux pour le politique et ses clients qui ne sont pas le peuple (qui ne l'interresse pas sauf pour etre élu) mais les banques, les autres politiques, Bruxelle, les copains, la famille. Ils sont pas riches eux. NON !!! Ils payent pas d'impots, ni de cotisation à la retraite. Ils achettent de l'ART et vivent dans les paradis fiscaux.

  • vacheàlait
    vacheàlait     

    Quand les pompes funèbres, le notaire et les impôts sont passés par là, il reste quoi d'une vie !?

    On nous pique notre fric toute notre vie, on nous dépouille une fois allongé !

Votre réponse
Postez un commentaire