En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La dette sociale pourrait dépasser 8% du PIB en France
 

La négociation sur la nouvelle convention chômage reprend ce 28 janvier entre patronat et syndicats. L'un des objectifs est de réduire le déficit de l'Unedic qui dépasserait 30 milliards en 2017. Au total, la dette sociale des Français se rapproche des 200 milliards d'euros.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • MarjoryL
    MarjoryL     

    C'est à cause de la théorie du genre ! La Cour des Comptes est trop théoriedugenrienne.
    Copé l'a bien dit : "tous à poil !".

  • epidermique
    epidermique     

    aujourd'hui les services fiscaux et les services de contrôle URSSAF et autres ont reçu des ordres pour fermer les yeux, pour éviter que les entreprises ne disparaissent et n'alimentent pas Pole emploi. Alors patrons ripoux vous avez encore de belles années devant vous.

  • dnomyar
    dnomyar     

    .... suffit de savoir que quelques individus détiennent la moitié de l"ensemble des ressources et que ces quelques personnes demandent 10 % de rendement, donc si vous savez calculer vous savez que ce système est au bout ......

  • sclp
    sclp     

    ça n'est pas une question de courage mais d'intérêts ! et des intérêts il y en a de gros et beaucoup !

  • sclp
    sclp     

    NON NON NON ! l'être humain n'est pas partageur, c'est un rapace. Donc NON ! très mauvaises idées. OUI OUI OUI on finira dans le mûr. La question c'est QUAND !

  • sclp
    sclp     

    ha mais alors il faudra plus de camions pour ramasser les sans-abris morts de froids dans les rues des grandes villes et dans les bois .... ça va finir par coûter aussi hein ! c'est vrai que c'est plus facile que de créer du travail ... et les voitures brûlées et vitrines cassées dans les grandes villes ça risque de coûter aussi .... ha oui, et en plus cette bonne idée permettrait à ceux qui gagnent plus de 4000€ d'en gagner encore plus sur le dos des autres, c'est vrai !!!

  • sclp
    sclp     

    Et pendant ce temps la sécu continue de payer des thalasso à tire-larigot aux nantis qui ont trop bouffés accompagnés de leur époux ou épouse, les municipalités et régions continuent les gabegies de projets absurdes et inappropriés, souvent en lien avec des entrepreneurs ou négociateurs amis, les associations continuent à grossir leurs charges "sociales" individuelles au-delà de ce que coûte le travailleur lambda.... etc, etc ....

  • deuxc
    deuxc     

    C'est beaucoup?

  • valgego
    valgego     

    Spirale infernale crée par " la guerre à la finance" : fuite des capitaux ,découragement des entrepreneurs , perte de croissance , explosion du chômage , diminution du nombre des contributions , augmentation du nombre d'indemnisés , mesures de restriction et perte des acquis sociaux . En vingt mois ,la classe laborieuse subit les premiers effets de la prétention inconséquente affichée en 5 mots hasardeux , et en paie déjà les conséquences . Il reste maintenant à solder la facture : aide aux entreprises , pour essayer de rattraper le temps perdu et le déni de confiance et relancer la croissance , donc augmentation supplémentaire des contributions , diminution des prestations sociales , des indemnités chômage et de leur durée . Les fanfaronnades du président "socialiste " ,n'ayant trouvé aucun écho dans une caisse de résonance fêlée , sont mises en sourdine pour distiller le son lénifiant et suave du social libéralisme qui n'est rien d'autre que la politique de droite pour laquelle le retard pris oblige à liquider les arriérés . Monsieur Hollande , président à la gauche affichée , est le principal fossoyeur des illusions perdues et des acquis sociaux . Monsieur Mitterand ,en son temps , avait inventé le forfait hospitalier , pour faire payer aux malades les frais de ses incompétences , monsieur Hollande le fait avec ce qui reste de biens portants , pour régler les honoraires de ses billevesées de candidat en campagne et satisfaire la France malade de son électorat .

  • mb33
    mb33     

    Supprimer de suite L' A.M.E, la C.M.U et le R.S.A aux personnes en capacité de travailler et aussi pour limiter les profiteurs attirés par l'attractivité des prestations.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire