En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierre Gattaz, le président du Medef, à son arrivée à Matignon.
 

Le Premier ministre reçoit les partenaires sociaux, ce lundi 25 novembre. Des échanges qui marquent le coup d'envoi de la concertation sur la réforme de la fiscalité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • sherryone
    sherryone     

    Et voilà, dès que la Gauche veut lancer une grande réforme, et que la Droite réclame depuis des années sans avoir eu le courage de la faire, tout le monde crie aux loups. Que peut-on attendre de la Droite, à part persifler du matin au soir et sur des projets qu'elle a elle-même portés (écotaxe, réforme scolaire, etc...) quitte à se contredire ? La Droite plombe toutes les réformes, paralyse toutes les actions, anesthésie le peuple en lui inoculant un poison haineux. Quant à la Gauche, elle est courageuse mais mal-aimée, dommage ! Je la soutiens et tant pis pour les commentaires que je ne vais pas manquer de recevoir...

  • mirabelle
    mirabelle     

    Tiens ou sont les journalistes et syndicat pour dénonçaient la futur nomination d'un fils de bobo de gauche à EPAD Amin Kiari fils du Vice président socialiste au Sénat .Tiens il y avait des urlement de favoritisme pour Jean Sarkozy ,la Idem et tout le monde reste mué

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Regislion - Vous souvenir du Marquis de Dreux-Brézé !

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    On se demande ce que les partenaires sociaux connaissent en matière d'impôts ? Ceux de gauche demanderont plus et ceux de droite moins. Réponses déjà connues et consultations inutiles. Mais cela amuse la galerie !

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Vous voulez revoir la fiscalité pour nos voler plus. Revoyez d'abord vos dépenses clientélistes de l'état à la baisse et vous verrez ça ira mieux !

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Monsieur Ayrault ,pour les impôts ce n'est pas le CGT et autres qu'il faut consulter mais les FRANCAIS !!!!!!!!!!

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    In fine une partie de la problématique peut être réduite au constat suivant: on ne peut pas créer une société juste, prospère et soutenable sur la base d'une économie administrée - i.e. avec un Etat qui est partout et donc inefficace car dilué et parfois incompétent, la lutte des classes permanente où la richesse est une anomalie à rectifier, et de la redistribution moraliste, arbitraire et administrative. Pour cela, il faudrait que ce socialisme du 19e siècle s'efface au profit du progressisme à tendance libéral (le changement), comme on l'observe aujourd'hui dans la plupart des pays industrialisés, avec en face un parti conservateur (le statu quo) qui sert de modérateur.

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Visiblement pour Ayrault nos 577 députés, 42 de plus qu'aux USA pour le 1/5 de la population, ne sont pas suffisants. Sans compter les probables kilomètres de rapports publiés sur la question fiscale depuis 1789.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Comment faire confiance à des politiques dont la doctrine les pousse à imposer toujours plus et de façon toujours plus inégalitaire ?

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Vous avez tout juste à mon humble avis!

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire