En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le dossier médical personnel (DMP) ne convainc toujours pas
 

Selon une étude révélée ce 4 janvier par Le Parisien/Aujourd'hui en France, le dossier médical personnel mis en place par la sécurité sociale n'a toujours pas atteint ses objectifs pour près de 500 millions d'euros de dépenses.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • louisdunord
    louisdunord     

    La Sécu où l'art de la catastrophe en série. Entre les médicaments 16 fois plus chers que dans d'autres pays, les professionnels de santé qui se goinfrent, les syndicats paralysants, une direction composée d'incapables, il vaudrait mieux que cet organisme de type soviétique disparaisse....sans regrets

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Bsr, oui HERRIN en effet je doute vraiment des compétences en Informatique des fonctionnaires qui ont travaillés sur les deux projets impossibles à passer en production et dont les budgets ont été cramés. Un fonctionnaire quand l'heure de partir arrive il part même je dirai qu'il cours pour quitter la direction dans laquelle il est fonctionnaire. Dans un projet les consultants restent tard car malgré des jalons bien posés il y a toujours des problèmes et des non régressions à vérifier pour chaque lotissement du projet. Les cabinets externes coutes chers en effet, car il garantissent une qualité et un résultat. C'est contractuel. Au final vaut mieux peut-être payer une fois cher que plusieurs fois pas cher pour un résultat médiocre et qui au final coute plus cher. Et encore plus cher lorsque l'on considère que le temps c'est de l'argent.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Ansaldo, vous doutez donc de la compétence en informatique et en gestion de projet de nos fonctionnaires , comme si il n'y avait que des gens de niveau faible , les informaticiens "fonctionnaires " sont du même niveau que ceux qui travaillent au sein des fabuleux cabinets qui coutent un bras lorsqu'on les diligente .Pour moi le problème est ailleurs , peut être dans la décision politique .

  • HERRIN
    HERRIN     

    Louvois et le DM sont des choix faits par nos politiques , alors en quoi l'administration est coupable.

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Bsr FLAADERCHE07. C'est claire malheureusement !

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    C'est vrai, mais assimiler l'administration Française à une entreprise, c'est une insulte. Personnellement, je ne pourrais pas supporter un tel état d'incompétence, de gabegie, d'abus. Je sais qu'il faut vivre et travailler, mais j'ai une morale et conscience. C'est pour quand l'insurrection dans les services publiques ?

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    Voila une très bonne question ? MAIS QUI AURAS LA RÉPONSE !!!!!!!!

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    Les loups ne se mangent pas entre eux il y a tellement de fric en jeu et qui va payer la note au final pour toutes ces incompétences ?

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    L'informatique est un métier. Le suivit précis du cycle de développement d'une application et la gestion de projet sont des postes clés et ne peuvent être gérés par des fonctionnaires à qui l'on demande seulement sur concours de savoir lire écrire et compter. On dépense pas mal d'argent afin d'analyser pourquoi Schumacher est tombé en ski. L'état à des enquêteurs qui pourront faire toute la lumières sur les incompétences qui on provoqués ces désastres informatique et surtout financier.

  • epidermique
    epidermique     

    ou sont les rétrocommissions?

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire