En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, était interrogé par Mathieu Jolivet, de BFM Business, ce 11 juin.
 

Le secrétaire d'Etat au Budget a martelé, ce mercredi 11 juin, qu'en dépit des récriminations de certains députés du groupe socialiste, le crédit d'impôt compétitivité et emploi serait pérenne.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Une usine-à-gaz à la con comme nous sommes les seuls à avoir le secret. Un remboursement d'impôt différé, qui peut être compensé par des avances pour gérer les problèmes de trésorerie, et tout cela mise en oeuvre et contrôlé par des bataillons de fonctionnaires...qui peuvent sanctionner le tout par un redressement fiscal. Il aurait beaucoup plus simple, facile, efficace et pragmatique de tout simplement réduire l'IS --- mais cela violerait l'idéologie Socialiste, qui réduit l'entreprise privé à un organisme de spoliation et d'esclavage des salariés, et donc que l'Etat doit lui confisquer une bonne partie de ses profits pour corriger ce tord.

Votre réponse
Postez un commentaire