En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron était l'invité de BFMTV et RMC ce mardi.
 

Invité de BFMTV et RMC ce mardi, le candidat d'En Marche! a répondu aux attaques sur ses liens avec la finance. 

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Guillaume R
    Guillaume R     

    Ben VOYONS, il nous prend pour des cons celui-là, c'est l'HOPITAL qui se fout de la Charité

  • Guillaume R
    Guillaume R     

    Ben VOYONS, il nous prend pour des cons celui-là, c'est l'HOPITAL qui se fout de la Charité

  • Guillaume R
    Guillaume R     

    Ben VOYONS, il nous prend pour des cons celui-là, c'est l'HOPITAL qui se fout de la Charité

  • Malavois
    Malavois     

    Il est quand même sacrément gonflé ce Macron ! Cet ex-banquier d'affaires de la Banque Rothschild et ancien ministre de l'économie et des finances de F. Hollande, qui ose se présenter comme un candidat hors du système bancaire et financier ! Il n'est donc pas tout à fait inintéressant de rappeler quelques uns des soutiens parmis les plus emblématiques de la première heure que Macron à reçu à sa candidature. On y trouve notamment (selon l'hebdomadaire Marianne du 10/09/2016) : Bernard Arnault (LVMH) 1ère fortune de France estimée à 41,5 milliards de dollars, est à la 11ème place des fortunes planétaires (classement Forbes). Vincent Bolloré (Vivendi) 10ème fortune de France estimée à 7,3 milliards d'euros. Patrick Drahi (Altice Numericable-SFR, mais aussi BFM Business, BFMTV et RMC info, Libération, l'Express, l'Expansion, ...), 5ème fortune de France estimée en 2016 à 13 milliards de dollars et 93ème fortune à l'échelle planétaire (classement Forbes). A noter qu'en 2014, Drahi alors en compétition avec Bouygues Telecom pour le rachat de SFR, s'était d'abord vu refusé le rachat de SFR par Montebourg, alors ministre de l'économie et des finances, puis c'est vu ensuite offrir sur un plateau d'argent le rachat de SFR par Macron, quand ce dernier arriva comme ministre des finances après le départ de Montebourg. J'arrête-là l'énumération, faute de place ... De toute évidence, Macron qui affirme n'avoir aucun lien avec la finance a en tout les cas la cote auprès des milliardaires ... Etonnant, non ?

  • middiou84
    middiou84     

    oh le menteur

  • middiou84
    middiou84     

    et oui c est le bordel et càle restera pauvre FRANCE

  • beiji  le rouge
    beiji le rouge     

    je vois que ca Trolle bien ce matin :(

  • jemsfox
    jemsfox     

    Mensonge Monsieur ⛔

Votre réponse
Postez un commentaire