En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emploi : le pire est derrière nous
 

Les chiffres du chômage ne sont pas bons : augmentation du nombre de chômeurs de 60 000. Cela corrige l’erreur du mois d’août mais plus fondamentalement, cela montre que l’amélioration de la situation de l’emploi n’est pas encore là.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

43 opinions
  • 234444
    234444     

    hollande : ne travaillez plus et gagnez plus !

  • QUINCAP
    QUINCAP     

    va t'on trouver du travail pour le papa de Léonarda...sa Maman Italienne, peut revenir en Italie avec ses enfants ,elle serait mère célibataire...si oui, une fois en Italie elle peut revenir en France

  • 2017 tout commence aujourdhui
    2017 tout commence aujourdhui     

    Il faut demander aux ouvriers de GAD et de Doux si le pire est derrière eux pour ne sité qu'eux

  • papalat
    papalat     

    Après le pire derrière nous et bien maintenant arrive le mauvais devant nous: travaillez plus pour gagner moins. Quel progrés depuis Aubry: travaillait moins pour gagner plus et Sarko: travaillait plus pour gagner plus.

  • joel the clone
    joel the clone     

    Quand il n'y aura plus un seul employé en activité Hollande nous dira que le chômage est stable.....

  • Travel
    Travel     

    Je ne sais pas quelle grande nos politique ont fait mais ils n'y comprennent rien aux lois élémentaires des maths. Plus le chiffre du chômage et important et moins il y aura de nouveaux chômeurs, c'est normal il y aura toujours besoin d'un minimum de travailleur. Dans l'absolu, plus nous nous approchons des 100% de chômeurs, et plus la progression diminue, jusqu’à stopper lorsque nous aurons atteint ces 100%! Hollande aura gagné son parie, la courbe s'inversera...

  • alanthe
    alanthe     

    Le pire, c'est d'avoir ce gouvernement jusqu'en 2017.
    En 2012, on nous a demandé de choisir entre la peste et le cholera. l'issue est la même, on crève

  • Alchimist
    Alchimist     

    Le pire est devant nous, surtout !
    Des centaines de milliers d'emplois détruits, donc des centaines de milliers de personnes qui n'auront de pouvoir d'achat. D'où un effondrement des ventes, achats, rentrée d'argent pour l'état etc...
    Ne vendant plus, les entreprises ponctionnées par les " draculas d'actionnaires " n'ont qu'une solution : licencier pour les payer.
    Sans barrières économiques, comment peut-on croire que l'on va concurrencer des pays dont la main d'œuvre s'apparente à de l'esclavagisme ?
    Sans parler de l'accroissement de la population française.
    Seules solutions : endetter le pays par des crédits, mentir sur le nombre de chômeurs.

  • Bernard38
    Bernard38     

    notre avenir est devant nous mais on l aura dans le dos chaque fois que l on se retourne.

  • BJP034
    BJP034     

    j'écoute touts les matins RMC et notamment JJ Bourdin. J'entends donc M Daniel soit disant économiste nous expliquer ce que nous savons tous. Par contre sur les prospectives voilà là un "économiste" particulièrement nul. Quand on entend une telle affirmation : Emploi : le pire est derrière nous il vaut mieux être assis car c'est vraiment une opinion renversante et stupide.

Lire la suite des opinions (43)

Votre réponse
Postez un commentaire