En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thierry Mandon départementales Réforme de l'État Guillaume Poitrinal simplification TPE PME
 

Au lendemain de la défaite socialiste aux départementales, le secrétaire d'État à la Réforme de l'État, Thierry Mandon, a réaffirmé sur BFM Business la continuité de la politique du gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • dnomyar
    dnomyar     

    faut créer du travail, et pas chercher comment créer plus de chômeurs

  • Fixpir
    Fixpir     

    <i> "Contrairement à que l'on raconte, on peut se séparer de salariés quand les affaires ne vont pas aujourd'hui en France"</i>
    Je n'ai pas l'expérience pratique de la direction d'une grande entreprise, mais je peux garantir à M Mandon que quand vous dirigez une startup, il n'est pas possible de se séparer de salariés quand les retards s'accumulent et qu'une réorientation est nécessaire. Le coût et, surtout, le risque juridique lié aux prud'hommes amène la disparition inéluctable de l'entreprise dans ce cas. Dommage, l'expérience prouve que la plupart des entreprises qui rencontrent le succès ont eu des démarrages compliqués, parsemés de détours variés. En France, ces détours sont sanctionnés par la disparition de l'entreprise.

Votre réponse
Postez un commentaire