En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les femmes n'osent pas toujours recourir au crédit ou aux fonds d'investissement.
 

Moins d'une entreprise sur trois est créée par une femme. Un chiffre qui peut s'expliquer par un manque de financement mais aussi par un certain manque d'audace. "Il faut oser", estime ainsi Marie-Claire Capobianco, de BNP Paribas.

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • provencal le gaulois
    provencal le gaulois     

    mais quelle belle prose !!! avec une once de réflexion ça aurait été mieux... c'est sur qu'avec de telles mentalités nous ne sommes pas sauvés.....

  • provencal le gaulois
    provencal le gaulois     

    avec leur loi stupide de parité ils vont bientôt interdire la création d'entreprise par des hommes tant que les femmes n'auront pas rattrapé leur retard....

  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Ne serait-ce pas plutot une preuve supplémentaire de l'intelligence des femmes ?
    qu'y a t il comme intéret a créer ou reprendre une entreprise en France ?
    franchement ? aucun. Vous allez bosser 74h par semaine, en vous payant au smic, faire vivre un bataillon de fonctionnaires, une escouade de salariés pour lequel le patron n'est qu'une tire-lire forcément pleine, des fournisseurs plus ou moins imprévisibles, des collectivités locales qui ronronnent sur les prélèvements obligatoires comme des gros chats sur leur coussin pres de la cheminée... bravo mesdames ! vous êtes plus maligne que les hommes et vous savez plier tels des roseaux dans un petit étang de salariés tandis que les hommes jouent les macho men en défiant les ouragans de la mondialisation tels le vieu chêne déraciné dans la fable de Monsieur de La Fontaine.

Votre réponse
Postez un commentaire