En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Selon Christian Eckert, l'impôt sur les sociétés a été mis à mal par la crise de 2008.
 

L'Etat va, en 2013, percevoir près de 11 milliards d'euros de recettes fiscales de moins qu'il ne l'avait prévu. Selon le rapporteur général PS du Budget, Christian Eckert, l'évolution de l'impôt sur les sociétés est plus particulièrement alarmante.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • franciseure
    franciseure     

    c'était prévisible depuis une quinzaine d'années. A pomper les français comme cela s'est fait il aurait été surprenant que la France s'en sorte. Aujourd’hui nous sommes au bout du bout et la lâcheté des politiques n'améliorera pas notre avenir.

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Où est passé l'ISS ? Ben pas chez nous, 8% au lieu de 33... Sauf pour les petits, et les moyens, ceux qui "donnent" le plus. Charlots !

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Trop d'impôts tuent l'Impôt. Certes les entreprises doivent être compétitives afin de pouvoir vendre et donc produire et embaucher. Mais si vous focalisez l'impôt sur la population alors celle-ci ne consommera plus.... Que veut-ont au final ? être aussi compétitif que le Bangladesh ? alors Français citoyens, attendez vous à être de plus en plus pauvre.

  • faimdete
    faimdete     

    les impôts ne rentrent pas , pas grave suffit d'embaucher des chercheurs de poux , des huissiers etc...

  • faimdete
    faimdete     

    ils ont fait de grandes études pour faire de grandes conneries...
    tout fait pour tuer la consommation, donc les petites entreprises faut dire que jusqu'ici
    pour eux tous les patrons étaient de gros actionnaires ! donc à abattre ,mais les petites c'est aussi le peuple, quand un petit patron a des dettes tout le tour du ventre ben tu ne peux pas lui prendre ce qu'il n'a pas, ça fait des trous , hein Moscovici ? c'est pas fini ! plein de gens demandent des annulations d'impôts, et tous les surrendettés en moratoire
    qui ne donneront rien !!! on a amorçé la descente aux enfers, vous avec ! ceux qui avaient
    quelques sous sur un livret sont obligés de les retirer pour se nourrir, alors tes logements
    sociaux que tu devais financer avec ces avoirs, je ne te dis pas ou tu peux te les mettre ?

  • louloucasta
    louloucasta     

    impot société l angoisse pour les chefs d entrprise le casse tete pour l expert comptable mille et une maniere d y échapper dans une proportion acceptable pour l entreprise un bilan cela se travaille charges comptabllisé d avance provisions diverses et variées et la liste est longue s'étonner que l impot société rentre moins c est a mourir de rire si vous avez 100 000 euros de résultat apres travail allez 10000 euros ca iras ben oui ca me va et hop merci monsieur l expert comptable

  • lagauche
    lagauche     

    pour ce qui me concerne , je vais acheter mon blé, pour mes poules, chez l'agriculteur de mon village, mais pas que du blé, qui soit dit en passant , je fais une bonne affaire ,du point de vue, qualité, et financière, mais par contre il faut que je paie en argent liquide.Maintenant je suis incapable de dire si les taxes sont payées à l'état.

  • kent
    kent     

    Comme d'habitude cela va être la faute à "pas de chance !
    Certainement aux fermetures des entreprises ou délocalisations massives
    Cette fois c'est une fois une certitude nos prétendus économistes sont vraiment de vrais fumistes.

  • phil59110
    phil59110     

    Ils ne font que ça que de faire des cadeaux aux patrons ça embauches toujours pas plus mais ça en met toujours plus dans les poches des patrons!!surtout quand ont sais que le salair moyen des patrons pour 2012 a augmenter de 20% alors que celui des ouvriers n'a augmmenter que de 2 %!!

  • SAPIK
    SAPIK     

    amorce du changement vers le déclin : voir commentaires

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire