En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls a reconnu que le résultats des européennes a constitué un "séisme".
 

Le résultat des élections européennes a constitué une nouvelle sanction pour l'exécutif. Ce dernier va-t-il être contraint de retoucher la politique économique défendue par Manuel Valls?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • panorama
    panorama     

    rien comme d'habitude

  • seg1000
    seg1000     

    Les pros de la Démocratie ne la ramènent pas pour demander la dissolution de l'assemblée nationale ... Bizarre...

  • fifi0682
    fifi0682     

    mais, c'est le but d'hollande! Il vise 2017 et se voit au second tour avec le fN comme en 2002 mais cette fois, il pense qu'on n'osera pas voter fN et que tous les votes se rabattront sur sa petite personne! je dis hollande mais valls espère la même chose!

  • fifi0682
    fifi0682     

    il va minimiser, dire qu'il a compris notre colère et faire un petit geste pour le peuple! Mais, il ne fera jamais ce qu'on attend...qu'il dégage!

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Ils vont tenir le cap et augmenter le déficit et l'immigration pour saboter le pays pour les nouveaux arrivants au pouvoir.

  • GILOU
    GILOU     

    Le cul-de-sac anti-démocratique français.

    L’exception français a caractérisé les résultats de l’élection européenne.
    En effet, la France a été le seul pays de la zone euro dont le parti de soutien au Président et à l’exécutif est arrivé en troisième position en nombre de suffrages exprimés.
    En outre, il a été le pays où le parti, dont l’ensemble du gouvernement a encouragé la population à ne pas voter en sa faveur, a enregistré le maximum de voix, le plaçant en tête de ces élections.
    Quelques soient les raisons du vote des français en faveur de ce parti, le FN, (adhésion aux idées, protestation envers le pouvoir en place, hostilité envers l’UE) le fait est que le résultat des ces élections met en délicate posture le gouvernement français, car il devient démocratiquement illégitime à gouverner le pays.
    Vis-à-vis des instance européennes, il n’a plus la crédibilité à avoir droit au chapitre, car il va à contre-sens des idées exprimées en majorité relative par son peuple ; en politique purement française, il n’a guère plus de légitimité à gouverner, n’étant porté que par une minorité très faible d’électeurs.
    Tenant à tout prix à conserver le pouvoir, Hollande et ses proches du gouvernement continueront donc à surfer sur des réformettes, mais s’enfonceront obligatoirement dans le cul-de-sac anti-démocratique dans lequel ils se sont engagés depuis deux ans, à la faveur de mensonges répétés vis-à-vis de leurs électeurs et de tous les français, concrétisant ainsi un désaveu quasi général du peuple.
    Le vocable « monarchie républicaine » prend donc désormais tout son sens pour qualifier le régime français.

  • sphynx95
    sphynx95     

    je pense que la définition du vote fn n'a pas encore été bien assimilé aussi bien par les médias que par les politiques qui veulent absolument définir le vote fn par un vote raciste,ce que beaucoup de français exaspèrent le plus c'est éffectivement de payer pour les autres(sans jamais bénéficier de quoi que ce soit) mais pas uniquement l'assistanat d'une certaine catégorie mais également un tas d'oligarques qui gravitent dans la sphère politique et sont grassement rénumérés pour bien souvent ne pas faire grand chose

  • globule31
    globule31     

    une seule solution démission et re vote pour virer hollande (elu par defaut) et toute sa clique

  • HERRIN
    HERRIN     

    Le vote devrait être obligatoire

  • dnomyar
    dnomyar     

    RIEN, je ne suis pas aller voter pour ne pas devoir voter FN .... à méditer

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire