En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS - Les forces de l'ordre ont procédé ce matin à l'évacuation de 160 salariés sans papiers qui occupaient depuis une semaine les marches de...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • myrtilles
    myrtilles     

    vous dites:"des salariés sans papiers" mais comment en france peut t'on trouver un emploi déclaré,sans papier prouvant ,au moins,votre identité.il s'agit donc de travail au noir,et ça,il serait bon de le dire car c'est toujours du travail que les français n'ont pas.donc augmentation du chomage.

  • repect de la loi
    repect de la loi     

    Depuis quand dans un état de droits des gens bafouant les lois et les règles revendiquerait il un droit, quelque conque, alors que l'on nous rabâche a longueur de journée que le français a des droits, mais aussi des devoirs

  • amy23
    amy23     

    punir ceux qui les emploie voudrait dire punir l etat umps... pour l etat c'est de la maindoeuvre bon marché...pandant ce temps la les francais creve la dalle

  • lalude38
    lalude38     

    tout à fait, il faut pénaliser sévèrement les chefs d'entreprises hors la loi, qui se servent de cette main d'oeuvre flexible pour engendrer des profils et excercer des pressions sur les salariés Français (baisse de salaire, chantage...), car cela sera bon pour tout le monde

  • lalude38
    lalude38     

    Il ne faut pas uniquement les faires partir d'un endroit pour un autre, mais les faire retourner de force dans leurs pays d'origines,
    nous n'avons plus les moyens d'une politiques laxiste, à notre époque on nous demande de faire des efforts de nous serrer la ceinture, alors dehors, on vous aidera dans votre pays comme on le fait si bien avec la Palestine, par exemple

  • marjoe
    marjoe     

    Il faut les renvoyer dans leur pays, non pas dans un avion, trop cher mais par bateau et manu militari. De quoi continuer à utiliser le Jeanne d'Arc. Si les socialos passent en 2012, ils seront tous régularisés, pendant ce temps nos gamins chomeront. Il ne faut pas oublier de punir très sévèrement ceux qui les emploie, de grosses amendes, il n'y a que lorsqu'on touche le porte-monnaie qu'on a du résultat.

  • cyrcus
    cyrcus     

    y'as cas eux aussi les foutrent dans un charter et retour pays d'origine et terminer y'en a marre d'etre targuer de racisme dans ce pays sous pretexte d'avoir redigees la convention des droits de l'homme .

  • satangel
    satangel     

    moi j'ai travaillé aux USA en étant pas déclaré,résultat expulsion immédiate,2 ans d'interdiction de térritoire et 3000€ d'amende...cool non?
    ensuite on vas traité les Français de racistes.

  • flodu42
    flodu42     

    Comment se fait-il que ces sans papiers puissent travailler??

    Il y a quelques années, j'ai travaillé dans un hôtel et lorsqu'un nouvel employé était engagé, on devait avoir ses papiers d'identité et sa carte de sécu, donc comment peuvent ils être embauché?????

    Je pense qu'il faut aussi voir du côté des patron qui engage ses gens. Ils n'ont pas a pouvoir travailler chez nous, et les patrons qui les embauches doivent être sanctionner. Et les patrons qui disent qu'ils ne sont pas au courant sont des menteurs car a quoi sert le service des ressources humaines et comment font ils les papiers du contrat de travail???

  • bidibule
    bidibule     

    Des salariés sans papiers, il est là le problème !Il faut sanctionner également les employeurs.C'est complétement fou.

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire