En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le moral économique des Français demeure très bas en cette fin 2013
 

Le dernier baromètre BVA-BFM-Challenges-Axys, publié ce jeudi 5 décembre, montre toujours la méfiance des Français qui craignent pour l'avenir économique du pays. Ils ne croient pas à la réforme fiscale annoncée par l'exécutif..

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Ce que j'en pense en mieux écrit !
    CitronPresse, le 05 décembre 2013 à 08h33

    On va faire plus simple; les Français n'ont plus aucune confiance à la technocratie de l'Etat et sa classe politique. Ils sont souvent incompétents, inefficace, lâche et ne cherchent qu'à se maintenir en place pour jouir de leurs privilèges. Un bel exemple classique des dérives observables lorsqu'un monopole est en place. Il faut que la France retrouve un équilibre plus sain entre le public et le privé, dégraisse très sérieusement son appareil bureaucratique, et réduise la pression fiscale. Une partie de la société française doit faire son deuil de son rêve/idéologie collectiviste, car il mène le pays à sa destruction économique (la dette, le chômage, la SMICardisation), morale (l'explosion du travail au noir, la criminalité) et sociale (le rejet des autres, la lutte des classes, le communautarisme).
    Merci CitronPresse

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Non, on vire les néolibéraux, qui sans le contribuable, se retrouvent toujours à poil une fois leur besogne faite...

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Les Français doutent... Pas que de la réforme fiscale, mais aussi des clowns qui se succèdent depuis 2007. Tristes en plus.

  • Celimene
    Celimene     

    d'accord avec citron pressé et Max Tusalem : changer le peuple (difficile) ils croient (encore pour certains) au père Noël, il parle de partage, mais réagit en égoïste ! et ne pense qu'à protéger ses petits acquis ! (pour ceux qui en ont). Le monde change, évolue ... la France régresse et en plus a des syndicats qui ne servent à rien, d'un autre temps sans vision pour le futur, leur préoccupation s'en mettre plein les poches !. Soigner la schizophrénie des politiques OUI ! ils sont malades de leurs privilèges ! de leur pouvoir ! toujours plus ! les efforts, les taxes et les impôts pour les autres cad NOUS ! quant à cette gauche incompétente notoire, incapable de suivre une seule idée ... formatant des usines à gaz où les gens (mêmes sensés) ne comprennent rien ! Bercy où les financiers passent leur temps à acheter de la dette ... ben voyons ! qui fait fonctionner l'économie en France ? les TPE, PME, PMI, etc ... mais certainement pas tous ces fonctionnaires pour qui le privé paie les retraites (2/3 !!!!), la presse qui passe son temps à faire de la désinformation seuls quelques journalistes (à compter sur les doigts d'une seule main) restent crédibles.
    Pauvre France .... bon nombre de jeunes talents, cadres et autres ont quitté la France et ce n'est pas fini .... que nous restera-t-il : les emplois aidés (voilà qui va remonter l'économie !! MDR), les aides sociales à tout va sans aucun contrôle, CMU (et vous qui payez une mutuelle ... il faut pleurer pour avoir son remboursement), chômage (qui ne baisse pas ! la manoeuvre est de mettre un certain nombre en formation et ils sortent du cadre chômage ! étrangers qui ne viennent que pour les aides pas pour trouver du travail !

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Bravo, citronpressé, c 'est bien résumé. Le problème, c'est que le français moyen rêve d’être fonctionnaire, alors que son alter ego américain ou chinois veut devenir actionnaire, et le devient, en particulier de sociétés françaises anciennes ou toutes jeunes.
    Le même français a choisi ses élus pour leurs promesses et non leur talent ou leur courage.
    Alors quoi ? On change le peuple ou on soigne sa schizophrénie ?

  • roswel85
    roswel85     

    Signez pour un revenu de base pour tous sans condition http://revenudebase.info/

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    On va faire plus simple; les Français n'ont plus aucune confiance à la technocratie de l'Etat et sa classe politique. Ils sont souvent incompétents, inefficace, lâche et ne cherchent qu'à se maintenir en place pour jouir de leurs privilèges. Un bel exemple classique des dérives observables lorsqu'un monopole est en place. Il faut que la France retrouve un équilibre plus sain entre le public et le privé, dégraisse très sérieusement son appareil bureaucratique, et réduise la pression fiscale. Une partie de la société française doit faire son deuil de son rêve/idéologie collectiviste, car il mène le pays à sa destruction économique (la dette, le chômage, la SMICardisation), morale (l'explosion du travail au noir, la criminalité) et sociale (le rejet des autres, la lutte des classes, le communautarisme).

Votre réponse
Postez un commentaire