En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Exclusif-Baromètre BVA-BFM: Valls redonne plus confiance à droite qu'à gauche

Mis à jour le
La part de sympathisants de droite à avoir confiance dans l'économie en avril a crû de 9 points.
 

Le dernier baromètre BVA-BFM-Challenges-Axys, publié ce mercredi 30 avril, montre une légère amélioration de la confiance des Français proches de l'opposition dans l'économie depuis l'arrivée de Manuel Valls à Matignon. Mais sept sondés sur dix se déclarent toujours pessimistes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • fifi0682
    fifi0682     

    c'est très bien ! Comme ça, il sera éjecté par les siens plus vite! On ne pourra pas dire que c'est la faute à la droite ni au fn! pour une fois!

  • nad 33
    nad 33     

    sondage bva sur un échantillon de moins de 1000 pers de 15 ans et plus..... maintenant vous comprenez ces résultats loin des internautes!

  • Celimene
    Celimene     

    augmentation des petites retraites !!! de celles-ci ??
    Il est plus facile de prendre l’argent sur la retraite des Français que d’aller récupérer 1.000.0000.000 € (Oui ! Un milliard d’euros) en Algérie …
    La cour des comptes s’intéresse enfin aux "retraités" algériens ....
    C’est l’intéressante découverte ( !) faite par la Cour des Comptes qui, en épluchant les comptes
    de la CNAV (caisse nationale d’assurances vieillesse), l’organisme qui paye les retraites a constaté que : le nombre de retraités centenaires algériens (plus de 50.000) était particulièrement important.


    Ce nombre est même très supérieur au total des centenaires recensés par l’état-civil en Algérie.

    Rolande Ruellan, présidente de la 6e chambre de la Cour des Comptes qui a présenté le 9 juillet dernier un rapport sur la fraude sociale devant une commission parlementaire reconnaît le problème (document que chacun peut consulter pour vérifier cette info) :
    « Il y a des retraités qui ne meurent plus dans les pays étrangers » dit-elle, insistant, en particulier, sur le nombre de retraités centenaires algériens.
    Pourquoi ? Comment ? C’est ce qu’a tenté de savoir la commission.
    Il suffit de ne pas déclarer à la caisse de retraite le décès de l’ayant droit précise la magistrate.

    Mais il n’y a pas de contrôle ? s’étonne un membre de la commission.
    En Algérie nous n’en avons pas les moyens. Il faudrait mettre des contrôleurs itinérants dans tous les pays.
    Ce n’est pas évident ! souligne-t-elle.
    En résumé : Les algériens binationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite.
    Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants, qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès.
    Et il ne faut évidemment pas compter sur les autorités algériennes pour faire la chasse aux fraudeurs.
    On peut s’étonner, tout de même, qu’un organisme comme la CNAV qui verse chaque année 4 milliards d’euros de retraite à l’étranger, dont plus d'1 milliard d'euros pour l’Algérie, ne soit pas en mesure d’effectuer un minimum de vérifications : Soit en demandant, tous les deux ans par exemple, aux bénéficiaires de donner une preuve de leur existence, soit en les invitant à se présenter dans les consulats de France pour percevoir leurs pensions.

    Alors que le dossier des retraites est au cœur des préoccupations des Français, il est impensable que nos gouvernants ne se penchent pas sur cette question connue d’eux depuis longtemps.
    Sinon, ce «racisme antifrançais», finira par contrarier très fortement le plus borné des retraités mais aussi tous ceux qui cotisent pour une lointaine retraite hypothétique.

    qui en parle ???? c'est passé très vite ... mais cela circule ! alors que Madame Touraine fasse le ménage et qui plus est (mais au conditionnel) cela serait anticonstitutionnel ... c'est pathétique et scandaleux !

  • danytou
    danytou     

    Il faudrait exclure de cette mesure les retraites payées gracieusement par la France vache à lait aux étrangers qui n'ont jamais travaillé ni cotisé en France , mais ......c'est ça la justice de gauche !

  • danytou
    danytou     

    Exactement , Kent !

  • mortderire
    mortderire     

    RETRAITES à moins de 1200€, allez vous vous prostituer pour cette mini augmentation et voter P.S. ? ? ? ? C'est un miroir aux alouettes cette disposition (voir ci-dessous) "61,20 euros de gain annuel pour une petite pension de base Dans les faits, le dégel ne touchera que la pension de base des petits retraités. Prenons l'exemple de Jean, ex-salarié non cadre touchant 1100 euros de pensions au total, dont 850 euros de pension de base et 250 euros de pension Arrco. Si l'on prend en compte les dernières prévisions d'inflation, la revalorisation "normale" des pensions de base au 1er octobre 2014 serait de 0,6 % (1,1 % d'inflation prévue, moins 0,5 point pour compenser une surévaluation de l'inflation lors de la revalorisation de 2013). La pension mensuelle totale de Jean augmenterait donc en octobre de 5,10 euros plutôt que d'être gelée. Au final, sur 12 mois, il sera gagnant de 61,20 euros.

  • frankb2000
    frankb2000     

    Par contre ce monsieur devrait peut etre consulter un orthophoniste, avec un "heu" tous les trois mots, ses discours sont imbuvables.

  • kent
    kent     

    Encore un sondage bidon! Payé par qui ? Pour faire les louanges de qui ? Patience , les élections européennes ne sont pas loin messieurs les journalistes, vous allez avoir un sondage grandeur nature qui lui sera le reflet de la vérité vraie !

Votre réponse
Postez un commentaire