En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La ministre de l'éducation nationale va devoir répondre aux interrogations du Sénat quant à la poursuite du projet SIRHEN, dont la continuation devrait être questionnée compte tenu de son coût.
 

Le surcoût du futur système informatique des ressources humaines de l’Éducation nationale, lancé en 2007, atteint 241 millions d'euros. Le Sénat veut lui couper ses crédits en 2016.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • R1
    R1     

    A la lumière de Louvois et de SIRHEN, il faudrait peut être rationaliser et diminuer les rubriques notamment la diversité des primes . Je suis très étonné que les SSII n'aient pas attiré l'attention du donneur d'ordre.Il faut enfin trancher sur l'ambition d'un tel projet soit c'est le traitement de plusieurs centaines de milliers de feuilles de paie , soit c'est se faire plaisir avec un projet en dentelle

Votre réponse
Postez un commentaire