En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Fillon est-il plus proche de Thatcher ou de Schröder?
 

Régulièrement associé à l’ex-"Dame de fer" britannique, le favori de la primaire à droite assure que son programme économique comporte de fortes similitudes avec celui de l'ex-chancelier social-démocrate qui a redressé l'économie allemande. Vrai ou faux?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • vanda100
    vanda100      

    Les mesures de report de l’âge de départ à la retraite seront actés quel que soit le candidat.

    Le rallongement du temps de travail dans la fonction publique si généreusement amputée par la gauche est indispensable avec le risque de faire un électro choc et beaucoup de monde dans la rue. Le nombre de fonctionnaires territoriaux a gonflé avec la décentralisation de certaines responsabilités vers les régions. J’espère cependant qu’on ne va pas supprimer les fonctions des fonctionnaires de terrain (police, justice, enseignement, personnel médical) mais que Fillon va s’attaquer à la « transformation digitale », c'est-à-dire à la réduction du personnel des administrations de tous ces ministères. Cela dit la relance de l’économie suffira-t-il à absorber les chômeurs supplémentaires après ?

    CE QUE JE NE VEUX VRAIMENT PAS, et Fillon est très discret là-dessus en ce moment, c’est confier l’assurance santé à des assurances privées. L’état se limiterait à prendre en charge le traitement des maladies graves. Là, on va vers une MEDECINE INDIGENTE comme aux US et au UK.

  • Number 6
    Number 6      

    Il est surtout proche de Sarkozy... tellement en fait que c'est son léviathan... un peu comme Medvedev par rapport à Poutine.

  • wagner
    wagner      

    il est proche de personne, ces deux font tout pour que les Français votent FN

  • wagner
    wagner      

    à force de nous faire peur avec cette dette nous allons tous devenir extrême droite

  • beaudolo
    beaudolo      

    J’ignore si les Français savent que si les taux d’intérêts augmentent, comme cela est fort probable dans les mois à venir, un pays comme la France, qui a une dette de 2000 Mds d’euros, voisine de son PIB à 2100Mds d’euros, risque de se retrouver en faillite comme ce fut le cas de nombreux pays depuis le début du 20ème siècle (Argentine, Venezuela, Italie, Grèce ces deux derniers ne devant qu’à l’Europe de ne pas être « à la rue, …). Il faut savoir que si les taux augmentait de 1 point (1%) le remboursement de la dette augmenterait, pour la France, de 15 Mds par an ! Imaginez donc que ces taux augmentent dans des proportions plus importantes, à l’époque de Mitterrand les taux des obligations étaient voisins de 18% !!!!! Dans ce cas ce n’est plus 500 000 postes de fonctionnaires en moins c’est 5,5 millions de fonctionnaires qui ne seraient plus payés !

  • rmystic
    rmystic      

    vous rendez-vous compte de se que vous écrivez?
    "Pas sûr, dans ce cas de figure, que les Français ne renouvellent leur confiance à François Fillon à la fin de son premier mandat."
    Donc le gars est présent au deuxième tour des primaires et vous parlez d'un second mandat?
    Vous avez rien vu pour Trump il y a 15 jours, vous avez rien vu pour Fillon en tête au premier tour de la primaire il y a quelques jours et vous nous parler de deuxième mandat pour un type qui est même pas élu?
    Comment voulez-vous être crédible?

  • solitaire
    solitaire      

    De toutes façons,la manière dont ils veut diriger le pays,je zappe,je ne voterait pas pour lui au présidentielle ces mort,déjà que depuis 2008 ont ne remonte pas,alors avec ce qu'ils veut faire sa va encore être pire...alors pour moi ces non,marre de vivre comme un moindre que rien alorsur que je bosse sans être faignant,et je paye mes impôts,pour les nourrirs et leurs assurée leurs retraite,alors que nous même pour notre retraite ont en bavera,alors sa blanc,et après je vérait si je quitte le pays ...

  • solitaire
    solitaire      

    De toutes façons,la manière dont ils veut diriger le pays,je zappe,je ne voterait pas pour lui au présidentielle ces mort,déjà que depuis 2008 ont ne remonte pas,alors avec ce qu'ils veut faire sa va encore être pire...alors pour moi ces non,marre de vivre comme un moindre que rien alorsur que je bosse sans être faignant,et je paye mes impôts,pour les nourrirs et leurs assurée leurs retraite,alors que nous même pour notre retraite ont en bavera,alors sa blanc,et après je vérait si je quitte le pays ...

  • beaudolo
    beaudolo      

    Une chose me paraît très étrange. Alors que la France est le pays de toutes les révolutions, autrement dit des solutions extrêmes, aujourd’hui les Français sont tout en demie teinte, mi poire mi pomme, ils n’osent plus, contrairement aux Allemands ou aux Anglais, adopter des vraies solutions pour sortir du marasme.
    Serait-ce plusieurs dizaines d’années de gouvernement de gauche (ou de « semi gauche) qui les aurait rendus si mous ? Serait-ce les 35 heures, l’assistanat, le chômage à haute dose, un défaut d’autorité à tous les niveaux de la société, des parents jusqu’aux dirigeants du pays en passant par l’Education Nationale, qui les auraient rendus si passifs et surtout individualistes ? Probablement ! Mais , ce qui est par contre certain, c’est que les Français , dans leur grande majorité n’ont pas de connaissances en économie suffisantes pour se rendre compte de l’état dans lequel est le pays et encore moins des solutions qu’il est urgent de prendre. L’économie, en France, contrairement à ce que l’on constate dans les pays anglo-saxons ou nordiques n’est pas une matière prioritaire dans nos collèges et lycées. C’est sans doute ce qui permet aux démagogues de se faire élire !

  • beaudolo
    beaudolo      

    Peu importe Thatcher ou Schröder je souhaite tout simplement que Fillon réussisse, comme eux l'ont fait avec leurs pays respectifs, à sortir la France du pétrin dans lequel l'idéologie socialiste associée à un président incapable l'ont plongée!

Votre réponse
Postez un commentaire