En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Fillon prône la reprise des privatisations
 

Le candidat de la droite à la présidentielle estime que dans certaines entreprises, la participation de l'État "ne sert strictement à rien". Il préconise donc que "l'État reprenne des capitaux immobilisés".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Facebook-1070237136324963
    Facebook-1070237136324963      

    Il a raison! L'Etat doit se consacrer exclusivement à ses missions régaliennes. Le reste, il le fait très mal ...

  • beaudolo
    beaudolo      

    « Fillon prône la reprise des privatisations » comme le fit Lionel Jospin en 1997en donnant son feu vert à l’ouverture du capital de France Télécom, du Crédit Lyonnais, de Thomson Multimédia, d’Air France, de l’aérospatiale…Le grand organisateur de cette politique, le ministre de l’Economie et des Finances DSK, fut surnommé en 1999 « le plus grand des privatiseurs » par les Echos, son successeur Laurent Fabius (à qui on doit la règle, si décriée à gauche, des 3%de déficit maximum, inscrite dans le traité de Maastricht) privatisa en 2001 les autoroutes françaises. Dans notre pays, le gouvernement de Lionel Jospin est celui qui a le plus privatiser avec 31 milliards d’actifs entre 1997 et 2002, davantage que les gouvernements de Balladur(17Mds) et d’Alain Juppé (9,4Mds) !!!!!
    La vérité est parfois étrange, mais toujours bonne à dire!!!!!


  • rmystic
    rmystic      

    Renault lol l'objectif est la privatisation de la SNCF (très beau résultat en Angleterre), d'EDF, et de ses barrages car l'UE a mis en demeure la France de les vendre , et en bon soldat de la Troïka, Mr Fillon s’exécute. Va t il vendre aussi les centrales nucléaires?

Votre réponse
Postez un commentaire