En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bercy ne veut pas d'augmentations générales des fonctionnaires
 

Selon Les Echos, le gouvernement abrogerait le jour de carence en cas de maladie instauré sous Nicolas Sarkozy. Une contrepartie au gel des augmentations générales pour les fonctionnaires en 2013.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Christian Allart
    Christian Allart     

    Et oui certains représentants syndicaux ont incités les citoyens à voter pour Hollande et maintenant quittent le navir ,

  • transhumant
    transhumant     

    Faut contenter la base du regime comme en <URSS !! .. et Coree du Nord. : on a la tranquiite. les pauvres : salaire A VIE et retraite calculee sur les 6 meilleurs mois ( merci a mon patron !!) et naturellement toutes les banques pretent sans probleme a ceux qui ne peuvent pas perdre leur emploi !! donc ils peuvent acheter des maisons alors que d autres ne le peuvent pas !! C est la risee du monde exterieur !!! et la France emprunte pour payer les frais de l appareil etatique !! et nous supportons ca !!
    c est lamentable !!

  • schadwinkel suzanne
    schadwinkel suzanne     

    J'ai entendu que le retrait de cette loi,ne rapportait que très peu!!les fonctionnaires peuvent à nouveau se mettre en arrêt travail,parce que leurs gamins sont malades!!!On se fout de qui?les arrêets sont faits quand,vous,vous êtes malades.En plus c'est de l'extorcation à la sécurité social.Le nimbus voulait rassembler les Français,eh bien,il creuse encore plus le fossé!!!!!!!N'oublions pas que Hitler était:National Socialiste...ça veut tout dire!!!!!!!

  • AntiMatiere
    AntiMatiere     

    En fait, le principe de carence est une aberration tant du côté public que du côté privé car le principe qui prévaut, c'est que le salarié/agent est un tricheur et qu'il doit être puni pour ça, par défaut. Encore une fois, pour les abus d'un "relativement petit" nombre de personnes, tout le monde trinque.
    Sinon, le principe d'égalité aurait effectivement voulu que privé et public soit soumis au même régime donc le même nombre de jours mais AUSSI, aux mêmes éventuels accords, dans certaines branches, permettant de rémunérer les gens malgré la période de carence (ce qui se fait dans le privé et qui est rarement crié sur les toits par tous les anti-fonctionnaires). Ces branches auraient pu découler de raisons valables et intelligentes : proximité de personnes fragiles (milieu hospitalier mais les personnels travaillant au contact des malades), fonctions impliquant la sécurité (police, armée,pompiers, contrôle aérien et j'en oublie...). Comme d'habitude, nous assistons aux mêmes recettes, aux mêmes réactions donnant une image pitoyable de notre pays alors qu'il aurait été certainement possible d'arriver à quelque chose de plus juste tout en restant logique, cohérent et intelligent.

  • trabucaire
    trabucaire     

    hélas, on tape sur les retraités du privé,ceux qui on fait tourner la machine

  • trabucaire
    trabucaire     

    il faut supprimer le statut des fonctionnaires et embaucher que sur C.D.I. virer aussi tout les statuts particuliers

  • stich44
    stich44     

    c'est tout simplement honteux. quand je lis la justification de la Ministre (cf ouest France du jour) cela ne vaut guère mieux que la lettre du directeur de TITAN. Je me demande où est légalité des salariés tant décriée par nos syndicats français y a t il des nantis ?

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    L'absentéisme, c'est-à-dire les arrêts maladie, est de 2 à 4 jours plus élevé dans la fonction publique que dans le privé. GAG ! Le jour de carence, à été instauré début 2012. Depuis cette date, les 5,3 millions de fonctionnaires ne touchent rien lors de leur premier jour d’arrêt maladie, ce délai de carence étant de 3 jours dans le privé.
    Cette mesure, l’une des dernières du gouvernement Fillon, a permis une économie de 120 millions d’euros. Elle n’était pas suffisante. La logique voudrait que les jours de carence du public et du privé soient alignés. Pourquoi les fonctionnaires continueraient-ils à profiter d’un régime de faveur ?on se demande pourquoi on revient en arrière ? Dans l’hospitalier passe encore mais dans les collectivités locales, où selon la plaisanterie consacrée, il n’y a que le bois des bureaux qui travaille, on se demande bien ce qui peut justifier des arrêts 2 fois plus fréquents que dans le privé !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ce ne sont pas les fonctionnaires qui règlent les problèmes de crises économique. Au contraire.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Non, le seule problème c'est que ce ministre est clientéliste et menteur en plus d'être faible.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire