En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Parmi les clients de France Offshore, des petites sociétés informatiques ou encore un coiffeur.
 

Cette entreprise est soupçonnée d'avoir permis à des centaines PME de ne pas déclarer au fisc 300 millions d'euros, via de nombreuses sociétés-écrans, selon une enquête de l'AFP ce samedi 12 juillet.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire