En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François fillon invite la majorité à maintenir le cap des réformes
 

PARIS - Passé le choc de la défaite aux élections régionales, François Fillon a exhorté lundi la majorité à marcher main dans la main avec le...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • vaillant
    vaillant     

    Et bien si on parle de moderniser la réforme , ce n'est pas en prolongeant l'âge légal de la retraite
    mais bien en la diminuant à 57 ans pour tous privé comme fonctionnaire,
    et l'on pourra parler d'avancé sociale moderne.
    Tous les entrepreneurs sont unanimes pour dire qu'un employé à 60 ans n'est plus rentable.
    Il faut savoir que l'on commence à vous mettre au placard vers 55 ans , la pression psychologique est
    insupportable, les effets sont mortels dans certaines grandes entreprises.
    Il faut une juste moyenne .
    La réforme est épineuse , elle doit être bien mesurer....
    Mr Raffarin avait commencé à mettre le pied dans le plat .... Mr Sarkozy veut en rajouter soutenu par son major
    le secrétaire d'état Mr Xavier Bertrand ...
    Pour moi ils sont à côté de la plaque, quels intérêts défendent t-ils ?
    Il suffirait de compenser les cotisations par des prélèvements sur les bénéfices de l'état , excédents de ressources ,
    des taxes pétrolières, des milliards d'euros que l'on pourraient récupérer dans la réduction du bouclier fiscal ( pas en totalité
    pour ne pas toucher les moyennes classes) et puis taxer les frontières de tous ces produits à bas prix qui inondent le marché
    provenant de pays à la main d'oeuvre pas chère , des pauvres gens que l'on exploite comme au temps des colons, sans aucune couverture
    sociale et tout ces riches industrielles ont bien compris la règle du jeu, les outils de productions s'enfuient tous par là bas ...
    Voilà, il faudrait des vrais hommes politiques, pour des décisions de grandes envergures.
    Et souhaite que les français bougent vraiment pour cette réforme des retraites.

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    La France ne s'en ressortira pas tant qu'elle sera dirigée par un gouvernement sourd et aveugle, mais qui parle beaucoup (surtout pour ne rien dire)

  • Clothaire
    Clothaire     

    ...d'imaginer que le gouvernement voudrait nuire aux francais

  • ullysse
    ullysse     

    Avant de laisser les clés d'une maison en ruine(les déficits auront explosé sous le quinquennat de N.Sarkozy),il faut casser le tissu social.Il faut que les acquis sociaux, qui ont été les bienvenus en temps de crise,ne soient qu'un souvenir en 2012.Ces "réformes" Sarkozy-Fillon sont faites pour ça.
    En 2012 il faudra tout reconstruire!

Votre réponse
Postez un commentaire