En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le regroupement administratif des collectivités locales a un impact financier incertain.
 

François Hollande a annoncé lors de sa conférence de presse du 14 janvier, vouloir attribuer de nouvelles compétences aux régions et en diminuer leur nombre vers "une quinzaine". Mais regrouper n'est pas forcément une énorme source d'économies.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    LA FRANCE CROULE SOUS LES ÉLUS. Quand les parlementaires réduiront significativement le millefeuille ??? le nombre d’élus ??? les indemnités (dont certaines sont non imposables) ??? les avantages en nature ??? les privilèges ??? les facilités ??? les retraites avantageuses apparentées aux régimes particuliers ??? le cumul des mandats ??? etc. … qu’ils se sont octroyés depuis des générations d’élus ! Toute réforme qui réduira le nombre d'élus est bonne à prendre, mais il faudrait aller beaucoup plus loin pour simplifier les collectivités territoriales, et réduire les planqués de la République, qui vivent aux crochets des contribuables.

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    N’oublions pas «LES NÉBULEUSES» telles que les communautés d’agglomération et intercommunalités (peu connues du grand public puisque non élues par la démocratie représentative), fonctionnant à partir de (CA) : Conseil d’Administration, composé pour partie d’élus cumulards, venant des Conseils municipaux, des Conseils départementaux et des Conseils régionaux, constituant les bureaux exécutifs avec Président et Vice-Présidents chargés de mission pour lesquelles ils perçoivent des indemnités, des avantages, des facilités, etc. … n’entrant pas dans le calcul de l’écrêtage du cumul des mandats et de plus non imposables …! Là aussi il y à un gisement d’économies à faire !

  • simple citoyen
    simple citoyen     

    C'est surtout une mise en place des régions telles que les désire la Commission Européenne, histoire de préparer l'étape finale de l'intégration avec la disparition des nations au profit des régions. De très nombreuses mesures, imposées sous le couvert de l'incompétence ou du fait du prince, sont en fait la simple mise en oeuvre de l'intégration forcée. Il en est de même au niveau d'accords comme le Traité Transatlantique, avec en ligne de mire l'intégration totale des deux ensembles.
    Quid des peuples et des PME/PMI dans tout ça? Aucune importance. On fait fi des peuples qu'on veut de toute manière faire disparaître afin d'imposer le multiculturalisme, et les PME se font systématiquement laminer au profit des multinationales. A chaque fois, c'est la faute à pas de chance, une rédaction de loi bâclée, une conséquence imprévue, mais de toute manière, il n'y a pas un texte, pas une mesure qui ne renforce les multinationales contre le tissus des PME et même des états.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    et pour faire encore des économies, on fusionne les pays ....

  • fifi0682
    fifi0682     

    et on compte faire quelque chose pour supprimer le mille feuilles administratif? les doublons de postes, les doublons de locaux? y'a des économies sérieuses à faire ici mais, c'est aussi toucher son principal électorat de fonctionnaires!

  • fifi0682
    fifi0682     

    fusionner les régions ok mais pas n'importe comment car on connait la sauce socialiste et les votes à mains levées..rien n'est franc! Ils ont plutôt intérêt à consulter la population!!!!

  • Santa Klaus
    Santa Klaus     

    Egalement quand certains évoquent le risque de perte d'emploi pour les postes "effacés", sachant que ce sont quasiment tous des pistonnés dans ces collectivités territoriales, il n'y a pas d'inquiètude à avoir, les "parrains" seront toujours là, ils sont indéféctibles.

  • Santa Klaus
    Santa Klaus     

    Quand on voit les Palais Louis Quatorziens (??) que chaque état département et chaque état région se sont faits construire, il y a de l'argent à récupérer en vendant ces palais, ce que permettra le retour à l'unicité de lieux.

  • Chantal Potier
    Chantal Potier     

    comme ça les petites villes paieront des impôts en plus pour renflouer les dépenses des grandes villes comme Nantes Paris et j'en passe ha les français sont vraiment des couillons

  • Santa Klaus
    Santa Klaus     

    Belle analyse, belle démonstration quoiqu'un peu trop drastique. Cependant, c'est en aboyant fort (je ne vous compare pas à Médor) que l'on fait bouger les choses. A l'armée, un lieutenant disait toujours : tu veurs faire une course de 4 km, entraine-toi sur 8 ; une course de 8, entraine-toi sur 12. Le jour de la course, le parcours te semblera plus facile. Je détestais ce type et je le déteste encore 43 ans plus tard, mais avec l'expérience de la vie, il avait raison, on est dans le même schéma avec la démonstration de gussaoc et ça............, j'achète ! :- ))

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire