En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pierre Gattaz, invité de Good Morning Business.
 

Pierre Gattaz, président du Medef, était l'invité de BFM Business. Il s'en est pris aux programmes de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ainsi qu'à celui de Benoît Hamon.

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Sang9
    Sang9     

    Mdr ! Gattaz à peur que ses valets Fillon/Macron ratent la marche ! C'est bon ça !

  • Laurent Gantner
    Laurent Gantner     

    J.-L. Mélenchon a sans doute une bonne approche de la « phase transitoire du socialisme » (transition Politique, écologique, énergétique, sociale et économique) seulement, quoi qu'il en dise, son projet se heurtera toujours à l'Union européenne qui n'est certainement pas prête à se voire imposer ses vues sans lui rappeler que le « dégagisme » n’est pas un humanisme, c’est du bouzillisme !… Contrairement à Thomas Piketty, Benoît Hamon et Yannick Jadot, Mélenchon n'a pas de programme écrit suffisamment solide comme l’est celui de l'Assemblée démocratique de la zone euro qui permettra de réunir pour voter, adopter par tous les chefs d'État avec leurs représentants bancaires liés aux multinationales, le but de définir une fiscalité européenne nouvelle qui permettra de taxer les multinationales en leur fixant une échelle d'impôt sur leurs bénéfices... Mélenchon et Coquerel, pas plus qu'Alexis Corbière ne disent mot à ce sujet, lorsque leur est posée l'habituelle question : « oui, mais concrètement, qu’est-ce que vous proposez, que faites-vous ? »

  • Noxyam Desaint Acheul
    Noxyam Desaint Acheul     

    On attends toujours le million d'emploi promis Gattaz, RENDEZ L'ARGENT DU CICE.

Votre réponse
Postez un commentaire