En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
JCDecaux va procéder au démontage de ses panneaux publicitaires..
 

VIDEO - La municipalité écologiste ne va pas renouveler son contrat avec le groupe d’affichage JCDecaux et ne lancera pas de nouvel appel d’offres, a-t-on appris dimanche 23 novembre. Une situation inédite en Europe.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Automne_encorePris!Damned
    Automne_encorePris!Damned     

    A Nantes, dans le centre-ville, on peut compter sur les doigts d'une main les panneaux d'affichage libre (là où chacun, particulier, association, petit commerçant peut donner gratuitement des informations sur la vie de la cité (un évènement sportif, musical, une pétition, un vide-grenier, une porte-ouverte...) et renforcer ainsi le lien social des habitants. Aussi, je trouve très pertinent l'expérience de Grenoble qui vise à remplacer les panneaux publicitaires JC Decaux par des arbres et des panneaux d'affichage libre.

    Il n'y a qu'à voir les réactions que ça suscite pour constater à quel point une action aussi minime touche en profondeur le modèle capitalisme.

    ... Bien d'autres l'ont dit avant moi, mais la publicité ne fait pas que vendre un produit, elle installe tout un environnement culturel, une représentation sociétale, en arrière-plan. On pense le monde avec des mots... on se le représente aussi avec des images. C'est un conditionnement qui nous impacte toujours un minimum, que nous en ayons conscience ou pas.

    La remise en question de la publicité est fondamentale. Et ce n'est pas tout : nous sommes à l'aube de bouleversements en cette matière. Les changements technologiques (le profilage smartphone, certes, mais surtout le recours à la neuroscience ou "Neuromarketing") lui donnant une toute autre dimension.

    Automne_encorePris!Damned
    Automne_encorePris!Damned      (réponse à Automne_encorePris!Damned)

    J'aurais bien aimé un commentaire pour accompagner le "-"...
    Là, je ne sais pas trop sur quoi porte le désaccord de la personne (est-ce un inconditionnel de la publicité que j'aurais vexé en critiquant celle-ci ?) ; bof, j'imagine que c'est une réaction globale au post...
    (ms c'est dommage : autrement fait, on aurait pu discuter, c'est un sujet intéressant à plusieurs points de vue).

  • gouik
    gouik     

    très bien, cette pollution visuelle est devenue agressive et trop nombreuse, à l'image de sites internet ou trop de pub tue la pub.

  • Deboutlesmorts
    Deboutlesmorts     

    Le manque à gagner sera compensé.......par des impôts !?...les Grenoblois ont intérêt à être vigilant avec les prochaines feuilles d'impôts locaux !

  • sortilege
    sortilege     

    à quand les voitures ? ce n'est pas très écologique !!!!!

  • davidabell
    davidabell     

    Sans les recettes comment vont-ils faire pour dépenser plus, ce qui est leur raison d’être?

    Des "espaces d'expression publiques"?!!!!! Ca fait bien Stalinien, mais ce n'est pas surprenant vu l'orientation politiques des soi-disant Verts.

  • Précurseur
    Précurseur     

    Grenoble gagnerait du temps en se transformant directement en kibboutz écologique. Ils peuvent faire ce qu'ils veulent, du moment où ils ne viennent pas quémander aux autres pour assumer les conséquences de leurs délires.

    davidabell
    davidabell      (réponse à Précurseur)

    Malheureusement on sait tous qu'au premier problème ils viendront demander des subsides à l'Etat...

  • beaudolo
    beaudolo     

    Grenoble la première ville cimetière?

  • rosemafia
    rosemafia     

    Tout dépend de la taille du panneau. Les 3M x4M sur le bord des routes sature l'espace et nuit à la nature.
    Par contre l'enseigne du commerçant local en centre ville quelle soit en drapeau ou en façade est une publicité utile, indicatrice et informative pour le chaland.

  • Patatooor
    Patatooor     

    Personnellement contre, la publicité peut être créative, belle et originale tant qu'elle n'est pas abusive, intrusive et qu'elle respecte certains codes.
    De plus elle permet de payer abribus, vélos de location, ...
    Du coup les grenoblois risquent de voir leurs impôts locaux augmenter !

    davidabell
    davidabell      (réponse à Patatooor)

    C'est le choix qu'ils ont fait. J'espère qu'ils seront très gais à l'idée de payer plus.

  • m33610
    m33610     

    il faudrait l'interdire partout.
    Le maire de merignac en gironde l'a fait

    davidabell
    davidabell      (réponse à m33610)

    Pourquoi? Peur des messages des méchantes compagnies pleines de méchants riches?!

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire