En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande, jeudi 23 mai, devant le SPD allemand
 

Les élus socialistes français ont du mal à digérer l'éloge des réformes de Gerhard Schröder fait par François Hollande, jeudi 23 mai, à l'occasion des 150 ans du SPD, le parti social-démocrate allemand.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • CHAGA
    CHAGA     

    Pas le bon timing,... c'est en 2007 qu'il aurait fallu suivre ce qu'a fait l'Allemagne notamment sur la TVA. Ce n'est plus le moment, comme cela ne l'était pas en 2012 quand N Sarkosy avait voté la hausse de la TVA. Après l’Allemagne a misé depuis très très longtemps sur l’image du solide, de la haute qualité, de la durabilité de ces produits ce qui positionne ses produits sur des segments encore en dehors d’une vrai concurrence Chinoise. Mais pour combien de temps, la chine va vite. Elle ne laissera pas le haut standing durablement aux seuls allemands, y compris poussée qu’elle sera pas les hausses de salaires et la concurrence d’autres pays à bas coût qui émerge. Il faut arrêter de singer et de vanter un coup l’Angleterre, un coup l’Allemagne, demain qui ? Il relancer le génie Français en concentrant nos moyens dans l’innovation toujours plus d’innovation et pour cela il faut investir massivement dans l’école primaire. C’est entre 5 et 10 ans que se joue le principal de l’avenir de notre jeunesse et donc de notre pays. Et pour ceux qui le veulent ou pour les enfants décrocheurs, il ne faut pas attendre et créer des filières d’excellence d’apprentissage de 14 ans à Bac +5 et même plus. Inutile de conserver en milieu « classique » ce qui à 14 ans ne le veulent pas. En deux ans de plus, ils n’apprennent rien de plus ou si peu au regard de ce que l’on pourrait leur faire apprendre par la voie technique y compris et même surtout sur les matières générales : Français, Histoire-Géo, math et langue qui pourraient être bien mieux perçues du moment ou le jeune trouverait un équilibre entre pratique d’un côté et Culture générale et Théorie de l’autre ? Faisons aussi confiance aux enseignants et aux établissements techniques pour savoir s’y prendre là ou la filière générale est en échec avec certains jeunes qui ont perdu confiance en eux et dans institution éducative.

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Ne vous inquiétez par "cher" socialistes quand il sera revenu à Paris il dira le contraire ! et d'ailleurs ou avez vous vu qu'il aurait le courage d'appliquer les réformes de Gerhard Schröder !

  • Max 85
    Max 85     

    Décidément mr Girouette n'en rate pas une ,voila qu'il déstabilise aussi sont propre camp,je nous plains car nous allons payer cher les années "moi je"

Votre réponse
Postez un commentaire