En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Hollande s'est engagé à ne pas augmenter les impôts d'ici à la fin de son quinquennat.
 

François Hollande s'est engagé, jeudi 6 novembre, à ne pas augmenter les impôts pour "qui que ce soit" jusqu'à la fin de son quinquennat.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • al Azar
    al Azar     

    Pas d'impôts supplémentaires ! Il n' a pas dit : "pa&s de hausse d'impôts" !
    "Sachez, messieurs, que quand nous, socialistes, ne pouvons rien sur les choses, nous nous devons de changer les mots" (Jean Jaurès).

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Tic tac: La dette est passé de 2000 à 2300 milliards en si peu de temps !!!
    Çà doit être la belle vie à l’Élysée monarchique.
    Vive la révolution !!!

  • solitaire
    solitaire     

    Faux!!!!!!! part contre ce qui sera vrais "c'est une revolution"

  • al Azar
    al Azar     

    Quand sortiront-ils de l'ambigüité ces socialistes ?
    Pas d'impôts supplémentaire (= pas de nouvel impôt) ou
    pas de "hausse d'impôts", ce qui n' a pas la même signification !
    Toujours le double langage (taqiyyâ chez nous musulmans) pour tromper le naïf ignorant !

  • Christophe22300
    Christophe22300     

    On nous l'avais déja fait pour 2013 et 2014. En plus d'être des vaches à lait, il nous prend vraiment pour des c...

  • vacheàlait
    vacheàlait     

    Tout à démesurément augmenté jusque maintenant ... Monsieur fait de grandes annonces comme plus d'impôts !
    Histoire de se redorer le blason avant 2017 !

    Il se fatigue pour rien, les classes moyennes crachent 3 mois de salaires entre les impôts sur le revenu et les taxes exorbitantes selon les communes...

    Plus le reste, c'est l'overdose !

  • francinette
    francinette     

    Quand je lis que l'an prochain il n'y aurait aucun impôt supplémentaire pour qui que ce soit, je me dis que ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas une nouvelle baisse du pouvoir d'achat. D'ailleurs, l'emploi du simple terme "impôt" mériterait d'être précisé, parce que s'il n'est question que de l'impôt sur le revenu on peut alors se demander si ce ne sont pas les impôts locaux qui vont augmenter, sans oublier l'impôt indirect que constituent toutes ces taxes que l'on ne cessent de créer ou d'augmenter, telle la TVA. Et puis, si pour compenser ceci la sécurité sociale venait à rembourser moins les frais médicaux ou si les salaires et retraites étaient durablement gelés, ça se traduirait quand même par une perte du pouvoir d'achat. Parce que sur la base de 100 euros, que l'on paye 10 euros de plus en impôt ou que l'on soit remboursé de 10 euros en moins, le résultat est le même : dans les 2 cas on perd 10 euros !

  • francinette
    francinette     

    Quand je lis que l'an prochain il n'y aurait aucun impôt supplémentaire pour qui que ce soit, je me dis que ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas une nouvelle baisse du pouvoir d'achat. D'ailleurs, l'emploi du simple terme "impôt" mériterait d'être précisé, parce que s'il n'est question que de l'impôt sur le revenu on peut alors se demander si ce ne sont pas les impôts locaux qui vont augmenter, sans oublier l'impôt indirect que constituent toutes ces taxes que l'on ne cessent de créer ou d'augmenter, telle la TVA. Et puis, si pour compenser ceci la sécurité sociale venait à rembourser moins les frais médicaux ou si les salaires et retraites étaient durablement gelés, ça se traduirait quand même par une perte du pouvoir d'achat. Parce que sur la base de 100 euros, que l'on paye 10 euros de plus en impôt ou que l'on soit remboursé de 10 euros en moins, le résultat est le même : dans les 2 cas on perd 10 euros !

  • ANSALDO
    ANSALDO     

    Peut-être qu'il n'y aura plus d'impots suplémentaires en 2015. Toutefois il n'y en aura pas en moins. L'écrasement fiscale elle, elle continue de manière constante à saigner les Français.

  • Michel.P
    Michel.P     

    Il a annoncé plus d'impôts mais il n'a rien précisé sur les taxes ( TVA) qui nous nos politiques ne sont pas des impôts.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire