En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hollande : réactions favorables des milieux économiques

François Hollande a rassuré les acteurs du monde de l'économie à l'occasion de sa conférence de presse du 13 novembre.
François Hollande a rassuré les acteurs du monde de l'économie à l'occasion de sa conférence de presse du 13 novembre. - © DR

Convaincre les milieux économiques en période de crise est suffisamment rare pour être noté. Le chef de l'Etat y est visiblement parvenu, mardi 13 novembre, à l’occasion de sa conférence de presse.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • HeyBaal,

    20 milliards moins tout ce qu'on va devoir payer pour financer un tel transfert (formulaires sur appels d'offre, fonctionnaires en plus, bref un immense gaspillage), il devrait quand même rester un beau pactole, financé par le contribuable. Les chefs des grandes entreprises qui sont à peu près sûr de pouvoir percevoir cet argent s'en frottent les mains. Tous les escrocs qui montent des boites pour toucher des subventions puis mettent la clé sous la porte sont dans les starting blocks. Alors oui, il y a des réactions positives (en général quand on file du fric ...). Mais est-ce que ça en fait une réforme juste et efficace ?

  • Phenix78,

    Si les milieux économiques sont contents, alors il faut laisser Hollande continuer à faire dégringoler la France, on va arriver à rejoindre la Grèce, et là Choupinet sera content.

  • Max 85,

    "Le crédit d'impôts plébiscité par les patrons " Quels patrons ? ceux de la grande distribution et des grands groupes car pour les autres .......

  • biendici,

    C'est certain...CAC de ce jour dans le rouge. On voit le signe de la confiance!

  • HeyBaal,

    C'est l'histoire du type accusé à tort dans un pays musulman à qui on doit couper la tête et le bras. Au dernier moment le roi lui accorde sa grâce et le condamné remercie son bourreau pour ne lui avoir coupé que le bras.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •