En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Président et son Premier ministre face à la grogne de leur majorité
 

Le Président et son Premier ministre réunissent ce lundi 28 avril les préfets pour les mobiliser sur les mesures en faveur de l'emploi et de la compétitivité. A cette occasion, François Hollande pourrait annoncer des mesures en faveurs des foyers modestes. Et ce à la veille du vote des députés sur le pacte de stabilité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • lillois
    lillois     

    personne n'y croit

  • fifi0682
    fifi0682     

    disons qu'ils font mine de le vendre!!!!avec toutes les menaces adressées aux frondeurs par pierre, paul et jacques...on se demande qui aura le courage et le culot de ne pas "approuver"!

  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Les pactes fleurissent comme les boutons d'acné à l'adolescence avec nos éminents responsables politiques ! Pacte de compétitivité emploi recherche, pacte de responsabilité, pacte de stabilité etc...
    Il serait gand temps de redéfinir un pacte ibéral, écologique et démocratique pour la France. Pour commencer ... un séminaire de formation à l'économie de marché et à la gestion financière pour tous les élus politiques et syndicaux en France. Ensuite ? une formation aux méthodes de définition de projets et de conduite de projets à l'américaine, méthode six sigma développée par General Electric (authentique, parlez en à toutes vos connaissances dans le milieu du conseil aux entreprises en France), enfin pour la démocratie... Il faut réduire le nombre de nos représentants élus en France... eu égard à leur brillante efficacité depuis 1979... autant dépenser moins ! De plus, la concentration des décisions les obligera a se controler sur l'essentiel et ils nous laisseront tranquilles dans les détails de nos activités économiques ! lol

  • kent
    kent     

    Avec le soutien de Michel Barnier qui fin octobre ne représentera plus que sa petite personne, on a une vision exacte de ce que vaut le dit plan de stabilité ! Du vent comme d'habitude....

Votre réponse
Postez un commentaire