En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Hulot dévoilait son plan climat pour les cinq ans à venir ce jeudi.
 

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, a dévoilé son plan quinquennal pour le climat ce jeudi. En voici les principales mesures.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • jimay62
    jimay62     

    elle est belle celle la , c'est avec des gars comme ça que ça va avancer c'est sur ... un des plus gros pollueur de la planète qui fait des leçons de morale ...

  • goodaps
    goodaps     

    Irréaliste, aussi bien sur un plan technique que sur un plan économique !... Et les journalistes applaudissent ! Il y a bien d'autres urgences écologiques dont on ne parle pas assez !...

  • Demain ff
    Demain ff     

    Encore une fracture entre les riches en voiture et les pauvres en velo

  • coincoin
    coincoin     

    Taxes et compagnie, l'écologie répressive est au pouvoir. Heureusement qu'il ne restera pas au gouvernement, face aux réalités. Bobo ira voir ailleurs avec sa fondation financée par les pollueurs.

  • Erbil
    Erbil     

    C'est du n'importe quoi. Est ce qu'a partir de demain il va montrer l'exemple? Il va se deplacer comment. Depuis le temps qu'il nous fait des leçons de moral, il a perdu le sens de la réalité.

  • Marc Plaisant
    Marc Plaisant     

    Il pourra se recaser dans la voyance quand il ne sera plus ministre ...
    voyance et manigance !

    ♥ de France
    ♥ de France      (réponse à Marc Plaisant)

    Attention qu'il ne soit pas remplacé par un, qui prône les pesticides.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Nicolas Hulot n’a absolument rien d’un écologiste mais bien plutôt d’un arriviste qui a perçu très tôt un secteur porteur pour en faire une carrière. Il suffit pour le démontrer de voir les moyens mis en œuvre, à l’époque, pour réaliser Ushuaïa, entre le nombre d’hélicoptères, de camions 4x4 diesel, de groupes électrogènes pour assurer le confort de Nicolas, le nombre de moteur hors bords pour lui mais aussi les caméramen. Pour s’en convaincre. Il suffirait que nos journalistes d’investigation interrogent les militaires affectés dans les territoires où se déroulaient les émissions de Nicolas !

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à beaudolo)

    J'ai oublié: " les militaires chargés de sa protection, aux frais du contribuable bien évidemment"!!!!

  • unique arthur
    unique arthur     

    Font rire avec leur réchauffement climatique , occupe toi plutôt des déversements d'acide

Votre réponse
Postez un commentaire