En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Impôts: après le quotient familial, les niches fiscales dans le viseur de Bercy

Mis à jour le
Bercy prépare un nouveau rabotage des niches fiscales
 

Le plafonnement du quotient familial annoncé, le 3 juin, par Jean-Marc Ayrault, va entraîner une hausse d'impôt d'un milliard d'euros pour les ménages concernés. Mais le nouveau rabotage des niches fiscales que prépare Bercy aboutira à d'autres hausses de prélèvements l'an prochain.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Metredaicaule
    Metredaicaule     

    Ma question : What Else ??? ils ont plumé les ouvriers, bientôt les familles, demain
    les vieux retraités, (tous les riches eux sont déjà partis) , ils vont faire les poches des auto-entrepreneurs ? les classes moyennes ? c'est déjà fait tout ça .... Alors moi je demande à qui le tour demain ??? Les parlementaires (ah non !!! faut être sérieux quand même ! ), les sociétés du CAC40 ? ( Ah non ! faut pas exagérer ! ) Alors qui va t' on encore plumer ??? Je ne suis pas inquiet, Bruxelles et Mme Merkel vont nous le dire (nous l' ordonner plutôt...) et cela très vite .....

  • Critique38
    Critique38     

    bercy s'attaque encore aux minorités , certes les plus aisées, mais qu'en est il de la fiscalité et des dispositifs tout autant légaux qui permettent de se rendre non imposable .....exemple un individu qui achète un appartement de 7 m€ tout en étant non imposable!!! (ou autres intouchables) tel que le président de l'assemblèe nationale pauvre méditérranéen d'origine aux petits diplomes s'enrichissant graàce à ses différents statuts et ne voulant pas déclarer son patrimoine ... elle est pas belle la vie.

  • dede66
    dede66     

    Et oui, le pauvre smicard avec 1100€ par mois paiera des impôts. Comme si 1100€ par mois était un gros salaire. Non content de leur prendre de l'argent et des retenues sur le salaire brut, il vont aussi payer des impôts. Encore du social à rebrousse poil. Enfin je n'ai pas entendu que les gouvernants, les sénateurs, les députés, les conseillers généraux, les maires et certains de leurs adjoints baisseraient leur salaire. Cela fait du monde au niveau national et je ne parle pas de ce que touchent ceux de Bruxelles. Tu parles d'une Europe. A l'agonie on est !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • vauban
    vauban     

    diminution de l'APL en juin (environs 25%) pourtant réelle et impactant tout le monde.----comment ça impactant tout le monde ? mais je rêve !!!!

  • audrey1906
    audrey1906     

    On nous focalise sur le quotient familial mais je n'ai entendu nulle part parler de la diminution de l'APL en juin (environs 25%) pourtant réelle et impactant tout le monde. Le cumul de toutes ces révisions de plafonds, de tous ces impôts directs ou indirects asphyxient un peu plus.

  • delina21
    delina21     

    de toute façon il faut sortir de cette maudite zone euro,car si j'ai bien compris moi aussi je vais payer des impôts sur le salaire geler de mon mari qui ne gagne que 1500e/mois depuis 3ans que son salaire n'a pas augmenter avec 2enfants a charge qui n'ont pas de travail et ne touchent rien!!!!!

  • KAMILA
    KAMILA     

    Les socialistes doivent aller au bout de leur logique et mettre en final la France à l'arrêt. Inutile de citer ce qui est rébarbatif pour un investisseur ou un riche particulier : tout est invivable. La chose qui retient beaucoup de Français chez eux c'est qu'il parle très peu les langues étrangères et les attaches familiales mais bientôt comme en Espagne ces digues vont sauter.

Votre réponse
Postez un commentaire