En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Malgré 20 milliards d'euros d'impôts nouveaux en 2013, plusieurs catégories tirent leur épingle du jeu
 

Depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée, de nombreuses dispositions fiscales ont été votées dont la majorité va s'appliquer dès le 1er janvier. Qui va profiter de ces réformes ? Quels sont les perdants ?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • pat352
    pat352     

    Faut avoir un sérieux taux de champagne dans le sang pour comptabiliser comme "gagnant" ceux qui ont juste évité la mort subite fiscale promise.

  • Raymond
    Raymond     

    Dans les gagnants on oublie les journaliste avec leurs défalcations de 30% de leurs revenus.

  • Santa Klaus
    Santa Klaus     

    Avec Hollande, les seuls "gagnants" sont les ceusses qui croient en sa démagogie et avalent ses couleuvres. Tous les autres : PERDANTS

Votre réponse
Postez un commentaire