En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le changement sur les impôts pourrait surtout se ressentir pour ceux qui sont dans les tranches d'imposition hautes.
 

Le revenu net imposable des salariés qui bénéficient d'une mutuelle d'entreprise obligatoire ne prendrait pas en compte une nouvelle mesure décidée par l'Etat. Explications.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • vasco de gama
    vasco de gama     

    est ce que cette mesure concernant l ajout de la partipation patronale de la mutuelle sur la fiche de paye des salariés (donc augmentation du salaire et de l impot sur le revenu) va s 'appliquer sur les revenus des députés, sénateurs, ministres et tous les haut fonctionnaires de l'état? ainsi que leur primes diverses exemple la prime de chauffage !

  • VIA IZQUIERDA NORD
    VIA IZQUIERDA NORD     

    Quels tordue ces libéraux

  • 2017 le vrai changement
    2017 le vrai changement     

    Moralité ce qui était un avantage devient un inconvénient. Mieux vaut avoir sa propre mutuelle pour certains qui vont changé de tranches d'imposition. Mais malheureusement pas le choix. Bon calcul des socialos on est obligé de raquer.

  • ADX59
    ADX59     

    les employeurs ont eu trois mois pour s'adapter
    quelle honte..... et EN PLUS ILS MENTENT et accusent les pro de la paie ou les employeurs,
    comment peut on travailler sur "un projet de loi" qui n'a même pas été présenté devant les députés ni les sénateurs, et le ministre qui ment lui aussi : le délai jusqu'au 12 février que pour les employeurs qui utilisent la TÉLÉDÉCLARATION.
    et puis dernière chose : sur les parts mutuelle patronales réintégrées dans l'imposable nous payons déjà 8% de CSG CHAQUE MOIS et les employeurs d'au moins 10 salariés cotisent au taux de 8% résultat messieurs de bercy : c'est un impôt sur de l’impôt sur de l'argent dont nous n'avons jamais vu la couleur et sans parler de l'abaissement des seuils de réintégration fiscale lamentable oh comme j'aimerai débattre sur ce sujet j'en aurai des choses à dire le pire c'est d'affirmer :" Le changement sur les impôts pourrait surtout se ressentir pour ceux qui sont dans les tranches d'imposition hautes." ha ben oui celle la il fallait l'oser

  • Gwil
    Gwil     

    C'est une honte... ah c'est sûr que si ça touchait la fonction publique, le pays serait mobilisé, mais là ça ne concerne que le privé, donc allez, le gouvernement socialiste s'en donne à cœur joie...
    putain encore 3 ans à les supporter...

  • Oasis44
    Oasis44     

    Hé bien heureusement que cette mesure n'a pas été prise pendant le mandat de Sarko ! Ils se seraient tous mis en grève nos fonctionnaires avec l'appui des syndicats ……
    Qu'est ce qu'ils sont sages nos syndicats !!!
    Vos avez dis neutre ???
    Même certain se dise apolitique ????

    afligeant …

  • Sgt Hartman
    Sgt Hartman     

    pouce en l'air

  • pingouinjoufflu
    pingouinjoufflu     

    Et oui.....voter le 30 décembre pour application le 31/12.....mais personne ne s'inquiète de la fameuse "retraite" de Ayrault............de son cumul magistral de retraites qui lui assureront 180000€ par an!!!!! L'article est très peu diffusé c'est vrai.

  • 05 2017
    05 2017     

    Déjà que le financement de leur CE est illégal, indexé sur le nombres de KW/H et non sur la nombre d'employés de la société.

  • Jacques de Clermont Ferrand
    Jacques de Clermont Ferrand     

    Encore une arnaque de Bercy pour continuer à nous pomper et ainsi permettre à nos ministres de rouler en voiture de fonction avec chauffeur et tous les autres avantages...C'est indécent !!!

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire