En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le gouvernement se trouve désormais confronté aux revendications concernant des baisses de TVA
 

Après la taxe sur l'excédent brut d'exploitation, l'écotaxe, et la fiscalité de l'épargne, le gouvernement va être confronté à une nouvelle grogne fiscale: les artisans réclament désormais de bénéficier de la TVA réduite à 5,5%.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • concombre masque
    concombre masque     

    300000 et peut être plus l’augmentation de TVA est donc pleinement justifiée
    Il faut bien compenser le manque à gagner provoqué par ce genre de magouilles et taxer les entreprises qui les pratiquent .

  • Carambar
    Carambar     

    Les ouvriers DETACHES de l'Europe ( polonais roumains espagnols etc ) 300 000 dit on en France payés au tarif du pays d'origine ..... la France foutue avec l'Europe enterrée avec Hollande

  • jp89
    jp89     

    L'artisanat est le premier employeur de France - Le gouvernement et son président souhaitent-ils que les artisans licencient aussi ?? - Réfléchissez deux minutes.

  • IHF62
    IHF62     

    Je voudrais que le gouvernement s'explique sur l'abolition de la journée de carence pour les fonctionnaires alors qu'il demande au privé "retraité compris" de comprendre les efforts à faire.

  • br71
    br71     

    Biensûr que le gouvernement doit céder aux revendications des artisans. L'artisanat emploi beaucoup de monde et souffre de la crise. Mais, HOLLANDE depuis Paris est complétement déconecté. Les patrons pour eux ne sont que des privilégiés. Hollande, le PS ont beau faire de beaux discours, ils laissent crever les entreprises, La CAPEB doit absolument forcer Hollande à revenir sur ces hausses, quitte à descendre dans la RUE. Tous les français soutiendront cette initiative. ET, QUE HOLLANDE ET SES SOUTIENS ARRETENT DE NOUS DIRE TOUJOURS QUE C'EST LA FAUTE DES AUTRES.

  • isabellaba
    isabellaba     

    ILS ne savent que piocher chez les mêmes mais jamais sur les ministres députés et sénateurs qui gagnent des salaires astronomiques pour la fonction qu'ils occupent avec en plus les cumuls de mandats qui leurs donnent le double des salaires qu'ils comment a les taxer comme tout le monde et cela rétablira l'équité

Votre réponse
Postez un commentaire