En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bertrand Delanoë laisse une ville peu endettée
 

Dans la perspective des municipales de mars 2014, l'Institut Montaigne publie, ce 9 décembre, un bilan de la santé financière de 10 grandes villes. Aucune n'est dans le rouge mais certaines ont peu de marge de manoeuvre financière. C'est le cas de Paris.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Oui forcement si la gauche arrive au pouvoir de nouveau au municipale !

  • pasquedubien
    pasquedubien     

    nous , provinciaux ruraux , on s'en fout !!! Paris a bien valu une messe, ' comme Pau !!)
    les parisiens ont fait le bon choix , la double peine ,vivre à paris, et voter socialo-vert - communiste . de toute solution 2014, ils vont récolter ....

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Et oui, tous les trucs de bobo et les logements sociaux, faut bien les payer.

Votre réponse
Postez un commentaire