En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les contrôles fiscaux ont mis en avant 18,1 milliards d'euros de fraudes en 2012.
 

Alors que le Sénat s'apprête à examiner, le 17 juillet, le projet de loi renforçant la lutte contre la fraude fiscale, Bercy vient de publier les chiffres des contrôles pour 2012. Lettres de rappels, saisies, et actions en justice: voici ce bilan.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • leane
    leane     

    Pourquoi, les autres comptes étaient faux? Ben oui, si maintenant ce sont les vrais...Allez savoir le vrai du faux, quand chacun protège un copain!

  • jojobo
    jojobo     

    la reprise des magouilles ? certainement !!!! aujourd'hui en direct sur LCP....

  • jojobo
    jojobo     

    Entre copains et surtout entre francs maçons tout s'arrange et se négocie !!!!!

  • dimitri41
    dimitri41     

    avec de tels résultats qui font preuve de compétence, on ne détecte pas les magouilles des politques qui détournent de l'argent dans les paradis fiscaux

  • RR 77
    RR 77     

    les services fiscaux ont mis à disposition des contribuable une " charte du contribuable ", ne les lâchons pas lorsqu'ils ne l'applique pas, il y a le contrôleur, le conciliateur, le médiateur, à qui nous pouvons contester .c'est le minimum à faire gratuitement . ne nous laissons pas faire par ces gens qui vivent à nos crochets

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Sans parler des lenteurs des administrations à mettre à jour les dossiers. Non seulement au fisc mais aussi dans les différentes caisses (retraites, sécu, pole emploi). Combien de dossiers ont été initié avant qu'un agent, après x appels, x courriers, etc ... se rende compte qu'il y avait une boulette ? SI un agent prend la responsabilité de se rendre compte qu'il y a une boulette. D'après mon pote qui travaille chez les huissiers (y compris pour les impôts, ils envoient des dossiers aux huissiers), la réponse de la caisse est systématiquement vague, à savoir que pour eux c'est bon mais que l'huissier doit récupérer ses frais en continuant à poursuivre le cotisant. Qui lui n'y est pour rien, 100% en règle depuis le début. Faut faire le ménage dans ces administrations. On pourra réformer nos lois tant qu'on voudra, tant qu'on aura de pareils boulets la situation ne s'améliorera pas.

  • mcambou1
    mcambou1     

    Cette étude ne fait pas mention de l'effet désastreux sur les petites entreprises d'un controle, meme lorsque celui ci s'avère ne proposer aucun redressement (quel délicieuse appellation, que celle de la proposition de redressement..... super de nous prendre pour des cons...), alors on va chercher du coté du cir, et la conséquence est simple, sans appel, c'est la fermeture.
    Et les politiques de nous bassiner avec l'emploi comme priorité lorsque l'action de fonctionnaire provoque la suppression de 6 emplois.
    Bonjour ma France qui à mal... très mal.
    La reprise est là, serait ce le nom du prochain one man show de notre futur ex président?

Votre réponse
Postez un commentaire