En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Inversion de la courbe du chômage
 

On peut considérer que l’engagement clé de cette année 2013 était de la part du président de la République celui de l’inversion de la courbe du chômage. Si de fait la situation est stabilisée, il est de plus en plus clair que la reprise ne résoudra pas le problème de fond.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • candidat2017
    candidat2017     

    Pas de reprise réelle de l'emploi sans restreindre les contraintes du licenciement. Licenciement. La complexité des procédures, les prud’hommes plus les syndicats rendent les entrepreneurs frileux sur l’embauche. Il faut libéraliser les licenciements pour les artisans et les TPE. On embauche et l’on peut licencier sans démarche en respectant un simple préavis proportionnel à la durée de la période employée. C’est dans ces toutes petites entreprises que la niche d’emploi à créer est la plus importante.

  • gam42
    gam42     

    Inversion, dites-vous, nous croyons rêver...

  • luculus
    luculus     

    que ne fait on pas dire aux chiffres pour faire plaisir à flanby alors que dans notre vie de tous les jours on ne fait que constater la dégringolade.

  • Vendetta60
    Vendetta60     

    Comment peut t-on croire a des sornette aussi minable que sa,y'a même pas besoin d’être politicard pour voir la situation,mais bien sur eux c'est homme est femme,qui sont dans les bureaux ne voient que le bout de la fenêtre,pauvre ignare.

  • gussaoc
    gussaoc     

    C'était idiot et inconsséquent de prendre de tels engagement electoraliste et c'est une bêtise et mauvaise foie sans nom que de contre faire la réalité. Là même si les français sont peu au fait de la politique, ils se rendent compte qu on les prend pour des idiots y compris parmi les 52% de benêts!!!!

  • Gouik
    Gouik     

    Ah si ces chiffres trafiqués n'étaient du qu'au socialistes, ça se serait simple, mais tous les partis ayant été au gouvernement ont trafiqué ces chiffres. et d'ailleurs j'oubliais aussi dans mon autre texte plus haut les chômeurs non inscrits au pole emploi, ou les radiés car tout est bon pour virer les chômeurs, que ça soit la droite ou la gauche!
    Perso, dans les critères je suis chômeur catégorie C!

  • ewylan
    ewylan     

    JOEL tu as tout dit bvo

  • joelboby
    joelboby     

    Ni la méthode Coué, ni les scandaleuses manipulations des chiffres, ni les faux emplois aidés (de nos impôts), ni ceux inventés (alors qu'il est impératif de dégraisser) à l'éducation nationale, à la SNCF, à l'EDF, n'ont permis d'inverser la montée de cette calamité.
    Un changement radical de méthodes et de décideurs est nécessaire

  • Gouik
    Gouik     

    Chômage, il y a la catégorie a, b, c, d, e!
    Le chiffre vicié officiel ne comptabilise que la catégorie a, donc c'est une fumisterie!
    Ce qu'on voudrait savoir c'est le chiffre avec touts les catégories et aussi celui avec la catégorie a, b et d pour inclure tous les vrais chômeurs dont ceux en temps partiel et ceux en formation! mais ces chiffres sont tellement éloquents que les différents gouvernements font tout pour les cacher car il doit être en progression depuis quelques décennies!

  • benoitclaude
    benoitclaude     

    publication mensongère comme d'habitude de la part des socialistes, ils donnerons la vérité, alors que plus en plus il y a des entreprises qui annonce ou la fermeture d'entreprises
    ou mise chômage des salariés, alors les socialos qui trompe t on ??????????????

Votre réponse
Postez un commentaire