En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-François Copé, le secrétaire général de l'UMP, a dénoncé la politique du gouvernement, notamment concernant l'économie.
 

Invité du journal de 20 heures de TF1 ce lundi 16 septembre, le chef de l'opposition a multiplié les critiques quant à la politique économique du gouvernement.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • CitronPresse
    CitronPresse     

    On s'en tamponne le coquillard. Ils on tous mentis, Mitterrand inclus, qui était un menteur de proportion biblique. Je suis prêt, moi, à voter pour n'importe qui, Le Pen inclus, si on me promet de baisser MASSIVEMENT les dépenses et les impôts. Même de force, en envoyant l'armée comme Reagan l'a fait en 1981 avec les contrôleurs aériens, pour remplacer et neutraliser les corporatismes qui essayerait de bloquer le pays comme en 1995.

  • boris2747
    boris2747     

    La dernière année du mandat de NS les impôts ont augmentés de 30 milliards. Démagogie.

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    La crise, les chômeurs, les taxes en + il s'en moque. L’appétit du pouvoir et de l’argent les habite TOUS, leur avenir personnel, c’est tout ce qui compte pas l'avenir des Français ! Le patron de l'UMP cumulait les casquettes : député maire de Meaux, mais aussi patron de l'UMP, sans oublier son métier d'avocat qui lui permettait de gagner 200 000 euros d'honoraires annuels http://www.politique.net/2009072001-le-salaire-de-jean-francois-cope.htm soit 25 000 euros de salaire mensuel. Plus que le Président Sarkozy lui-même ! Qui croit encore Jean-François Copé ? À nous, les 50 millions de minables, d'accepter l'austérité, les plans de rigueur successifs, l'avenir incertain et le spectre du chômage. À nous d'accepter n'importe quel boulot, à bac plus 12, après avoir enchaîné stage sur stage non rémunérés, et d'espérer atteindre un jour l'inaccessible étoile du CDI qui risque de disparaître bientôt. On ne vit pas dans le même monde de nounours que Copé !

  • antoinem
    antoinem     

    Excellente prestation de Mr Copé ! Débarrassez-nous vite de ce gouvernement de bras cassés, on n'en peut plus de ces incompétents qui tuent notre économie !!!!!

  • landais
    landais     

    Il est Nul, ils ont coulé la FRANCE !

  • quidambof
    quidambof     

    allo, allo COPPE on va faire une quète pour renflouer le pays que vous avez ruiné tout comme pour lUMP ET SARKO ,,,,,????

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    En effet, Nicolas Sarkozy avait commencé par baisser les impôts avec la loi Tepa et son bouclier fiscal en 2007. Mais avec l'arrivée de la crise économique et financière en 2008-2009, les députés UMP ont poussé le gouvernement de François Fillon à augmenter les recettes de l'Etat pour ne pas aggraver trop la dette. En mars 2012, Nicolas Sarkozy avait notamment annoncé sur TF1 une hausse d'impôts de 8 milliards d'euros sur l'ensemble du prochain quinquennat. L'aggravation de la crise économique a ensuite obligé le pouvoir socialiste à accélérer le rythme de la pression fiscale à son arrivée au pouvoir. Alors, Mr Copé on ne vous croient plus !

  • mikka35
    mikka35     

    héhé ben jean-Francois tu n'as pas honte commence a payer tes impôts et quand vous étiez au pouvoir vous avez augmenté les impôts d' un niveau jamais égalé droite et gauche au niveau impôts il n'y pas de différence honte a vous bande voleurs,escrocs et j'en passe

  • Verdun
    Verdun     

    Moi , je suis pour la fin de privilège.

Votre réponse
Postez un commentaire