En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'imprimerie nationale dans le 15ème arrondissement de Paris, que l'Etat a revendu en 2003 pour la racheter en 2006, 130 millions d'euros plus cher.
 

Les parlementaires pointent la dilapidation de l’argent public par les ministères dans l’acquisition et la cession de leurs locaux.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • VITO
    VITO     

    Une grande entreprise qui disparait,sacrifiée sur l'autel de l'incompétence.

  • philippe 54
    philippe 54     

    L'opinion publique ne devrait-elle pas avoir son mot à dire lorsqu'il s'agit de dépenser l'argent de l'état ? surtout à ces conditions !! Ce n'est pas parcequ'ils sont élus qu'ils doivent avoir tous les droits. Nous , simples citoyens, essayons de faire comme ces gens et vous allez voir où nous allons nous retrouver. Condamnés et en prison ou alors nos biens confisqués.!!! Il faudrait simplement qu'il y ait moins de malhônneteté et moins d'interêts personnels. Quelles sont les punitions pour ces gens ? Les pôvres!!!

Votre réponse
Postez un commentaire