En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’exil fiscal ne concerne plus seulement les très riches

Mis à jour le
Selon le patron de l'agence immobilière Féau, les nouveaux exilés fiscaux sont moins riches, plus jeunes, et plus actifs
 

Le dirigeant de l’agence d’immobilier haut de gamme Daniel Féau était invité sur BFM Business le 13 décembre. Charles-Marie Jottras constate un changement de "typologie" des candidats à l’exil fiscal.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Enfer fiscal, système confiscatoire ... qui dénonce l'attitude des gens qui partent ? Les allocataires, les politiques, les petits revenus, brefs tous ceux qui ne paient pas ou peu d'impôts ?

  • claranne
    claranne     

    ils se préoccupent des exilés s'ils n'ont pas cotisé au parti... On ne parle pas de Noah, condamné pour fraude fiscale, nie de beaucoup d'autres.... comme le dit ce reportage,les cerveaux fuient cette fiscalité confiscatoire à la soviétique... et vont faire fortune et donner du travail à l'étranger.... en tant qu'entrepreneur, je ferme ma boutique car trop de charges et aucun remerciement si ce n'est des impôts de folie...

  • jype20
    jype20     

    Le gouvernement, son 1er sinistre et son président se préoccupent des exilés fiscaux parce que ça leur fait moins de fric à ponctionner - Mais ne devraient-ils pas s'inquiéter des jeunes actifs qui fuient ce pays ? Parce que ce sont les entrepreneurs de demain, ceux qui auraient crée de l'emploi - Mais au moins (avec la mentalité de ce pays) ils ne se feront pas traiter de "sales patrons".

  • pat352
    pat352     

    Ces pays vont être tout content pour tous les emplois et la richesse créée chez eux dont une bonne partie d'ailleurs ira à leurs pauvres (Qui seront moins nombreux vu les emplois). Quand on élève des moutons et qu'on vit de leurs laines mon bon monsieur (madame?) on ne les maltraites pas. Une logique que l'EDNAT que-tout-le-monde-nous-envie a visiblement failli à vous enseigner. Ednat, 30% d'illettrés:
    http://www.contrepoints.org/2012/08/05/92831-30-dillettres-en-france

  • pat352
    pat352     

    Ah parce que vous achèteriez un Mars 65 euro vous ? Et si vous deviez vous battre pour l'avoir, qu'il coute 65 euro et qu'on vous traitait de salaud en plus ? Eh bien dans certains pays, le Mars coute 1 euro et on vous le sert avec le sourire et les remerciements.

  • SouSou
    SouSou     

    @Pat352 - Et surtout l'aide apportée par l’État et les contribuables : les écoles, les universités, les prof, le matériel, les nouvelles technologies etc...... Normale après qu'il parte pour ne pas payer d'impôts, dont ils ont été content que NOUS payions durant leur études !!!!!!!!!!

  • pat352
    pat352     

    Normal, les jeunes les plus actifs vont prendre tous les risques investir énormément en efforts, temps de travail avec en plus un boulet fiscal et législatif qui va leur mettre sans cesse des bâtons dans les roues. Et quand après tout ce travail si par miracle ils réussissent malgré tous les efforts de l'état pour les scier on vient les traiter de salaud et on leur prend les trois quarts de leur fortune. Un modeste remerciement sans doute pour avoir pris tous les risques, créé des emplois, de la richesse et avoir payé autant d'impôts. (65% pour une PME, un record dans le monde).

Votre réponse
Postez un commentaire