En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Organisation de coopération et de développement économiques prévoit une croissance de seulement 0,2% pour cette année, contre 0,6% lors des prévisions de mai.
 

La croissance française sera plus faible que prévue, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques. Pour autant, l’OCDE estime que le gouvernement français ne doit pas prendre de nouvelles mesures de rigueur.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • legaulois
    legaulois     

    Pour une prise de conscience de nos compatriotes afin qu'ils admettent, enfin, qu'il nous faille travailler un peu plus afin de redevenir un peu plus concurrentiels sur le marché international...
    et, surtout, faire bosser ceux qui ne glan...t rien... tout en percevant des aides pharaoniques comparativement à leurs services rendus pour notre pays !

  • BJP34
    BJP34     

    Pas plus que l'augmentation du gaz nous ne nous attendions sûrement pas à une augmentation de la croissance française.
    Avec la crise d'une part mais d'autre part et surtout grâce à nos dirigeants actuels nous nous attendons plutôt a des dégradations continuelles et graves de notre économie qui est déjà fort mal en point?

  • brindille 75
    brindille 75     

    ils ont de grosses têtes nos politiques mais c'est creux à l'intérieur et surtout mega narcissique !

  • bypy
    bypy     

    Avec un commerce mondial qui ralentit, une Chine qui s'essouffle, des États-Unis qui vont découvrir la rigueur budgétaire et une zone euro toujours dans le coma, avec surtout 10 milliards d'impôts supplémentaires et un déficit persistant de compétitivité et de profitabilité, on ne voit pas par quel miracle les entreprises françaises exporteraient et investiraient plus. On ne voit pas par quel miracle les Français consommeraient davantage avec un chômage et des impôts en hausse. Tous les moteurs de la croissance, qui tournent déjà au ralenti, risquent donc l'année prochaine de s'éteindre un à un.

    Pour se justifier de ne pas avoir retenu le remède de cheval préconisé par le docteur Gallois, M. Hollande a expliqué que "l'économie n'aime pas les chocs". Jolie formule, mais creuse. Et démentie par les exemples venus de l'étranger ou du passé : qu'il s'agisse de relancer l'activité, de réduire les déficits ou de redresser la balance commerciale, mieux vaut agir vite et fort que mollement et lentement. Quand, dans les années 90, la Suède avait assaini avec succès ses comptes, elle avait mis moins de quatre ans pour abaisser de 12 points le niveau de ses dépenses publiques rapporté au PIB. M. Hollande prévoit de le réduire de 2,7 points en cinq ans. Le problème, surtout, n'est pas de savoir ce que l'économie aime ou n'aime pas, mais de lui appliquer le traitement qui peut la sauver. Un chirurgien ne demande pas à un malade atteint de gangrène s'il a envie de se faire amputer.

  • gan
    gan     

    Dire que certain Français ont cru au socialo pour relancé la croissance .)) il ne faut pas avoir fait science économique pour comprendre que rien n'est fait par ses gens là pour relancer la croissance.

  • romarine
    romarine     

    La droite n'a pas réussi à relever le taux de croissance, si la gauche n'y parvient pas alors pour qui allons-nous voter aux prochaines élections ??? Qui croire ???

  • clodius
    clodius     

    Moi,je crois à la croissance parce que...Sapin l'a dit.Je pense qu'il pensait surtout à ses intérêts perso.

  • kakoala
    kakoala     

    Pourtant Hollande mise sur la croissance pour se sortir de la merdouille qu'il est en train de nous faire. Ca promet, enfin seuls ses électeurs ne le savaient pas faut croire...

  • smartiz
    smartiz     

    A L'OCDE! ils on pleins de "cranes d'oeufs" avec pleins de diplomes! tout ça pour nous dirent..... je te le dis en mille emile?!(coluche) la croissance française sera plus faible que prévue! hi! hi! le français est tellement con, que personne ne s'en été pas aperçu!hi!hi!

  • nunuche devienne
    nunuche devienne     

    C'est sûr il faut de manière URGENTE baisser les dépenses de l'Etat.Ceratins emplois doivent être préservés mais par exemple le nombre de députés, le train de vie des ministères, IL FAUT BLOQUER les traitemeents (et primes , eh oui!) des hauts fonctionnaires.Il est inadmissible qu'un gouvernement dit de gauche, en période de misère, tolère des "doublons" en hauts grades payés (et retraités ensuite!) à un taux que je ne citerai pas pour ne pas être taxé de jalousie déplacée.(Certains se reconnaîtront!)
    LA CRISE ,TOUT LE MONDE DOIT L'ASSUMER!

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire