En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La primaire à droite, un scrutin coûteux mais probablement rentable
 

La participation aux scrutins des 20 et 27 novembre sera déterminante dans la désignation du candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle. Mais elle le sera aussi pour les finances des Républicains.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • euh la
    euh la      

    Vu comment ils gèrent leurs comptes de campagne (élection présidentielle de 2012) . Il faut bien qu'ils se constituent un pactole avant .

  • lazareto
    lazareto      

    à propos d économies pourquoi ne se sont ils pas entendus à gauche et à droite pour n organiser qu une seule primaire ?

    vanda100
    vanda100       (réponse à lazareto)

    Economique oui ! Mais quelle pagaille s'il faut choisir un candidat de droite et un candidat de gauche en même temps ! Et puis, il faut un cirque médiatique après l'autre...

Votre réponse
Postez un commentaire