En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Redoutablement efficaces, les radars mobiles embarqués sont peu utilisés aujourd'hui, faute de moyens humains.
 

Une expérimentation débutera début 2017 et sera suivi d’un appel d’offre public. Le gouvernement promet que l’Etat contrôlera tout. Objectif: faire tourner 5 fois plus qu'aujourd'hui les voitures banalisées dans lesquelles sont embarqués les radars.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Alban de l'escarmouche
    Alban de l'escarmouche     

    cette privatisation peut-être amusante, il sera plus facile de les envoyer sur le bas coté et moins couteux après

  • Google-101427097112379212921
    Google-101427097112379212921     

    Du fric du fric et encore du fric!!
    Mais pas que. C'est une forme de répression aussi
    Serrer les vis de partout ...
    Réduire les libertés et payer

Votre réponse
Postez un commentaire