En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy, en compagnie d'Angela Merkel et de José Manuel Barroso.
 

Dans un entretien au journal suisse Le Temps, José Manuel Barroso, l’ancien président de la Commission européenne, révèle le contenu d’une discussion privée entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel où il est question du peuple et des parlementaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • rienafoutre
    rienafoutre     

    il a compris que le peuple français ne veut pas rentrer dans le moule libéral qui nous ramènerai à l'esclavage.

  • grognon
    grognon     

    Oui, le peuple français est difficile et aussi ingrat envers Sarkozy qui se décarcasse pour lui. Nous ne le méritons pas ....

  • grognon
    grognon     

    Nicolas Sarkozy: "Oui, tu as un parlement difficile mais un peuple facile et moi j’ai un parlement facile mais un peuple difficile!" Attention, un jour, le peuple difficile lui rendra la monnaie de sa pièce ...... (et lui a déjà rendu !)

  • R1
    R1     

    ça va pas faciliter la réconciliation des élites élus ou non avec le peuple ......il est peut être temps de changer la constitution et d'éliminer la discipline de vote instituée par les partis. Les parlementaires devraient pouvoir voter selon leur conscience et non selon les ordres du parti.

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    la caste.

  • bignol
    bignol     

    pas surpris du tout c est du sarkosy craché?

Votre réponse
Postez un commentaire