En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • pat352
    pat352     

    Il n'y a aucune raison d'être optimiste, la France n'a pas bouclé un seul budget positif depuis 38 ans et n'a jamais réduit ni hier ni aujourd’hui ni demain les dépenses de l'état (+1 milliards pour le PLF 2013) . Eu lieu de ça elle a augmenté les impôts depuis un demi siècle ans jusqu’à faire de la France un enfer fiscal (classé 165eme pays) . Les impôts sont au taquet réduisant la création de richesse et l'emploi, la dette est au taquet, toutes les caisses retraites et SS sont dans le rouge vif et le gouvernement propose les mêmes vieilles recettes qui nous ont plongé dans la faillite: interventionnisme, clientélisme, dépenses et hausse d’impôt. Ça va mal mais le pire est bien devant, ça fait longtemps que ceux qui ont un peu plus que deux grains de savoir en économie le savent: http://www.contrepoints.org/2012/10/29/102410-budget-2013-des-hypotheses-peu-serieuses-et-une-credibilite-limitee

  • biendici
    biendici     

    Il faut être optimiste, comme le gouvernement. Et puis le CAC a grimpé d'une merveilleuse façon, cela a été souligné amplement. Le seul "hic", c'est qu'il s'agissait soit d'un rebond technique, soit d'une cause non définie, tout comme cela s'est produit sur quelques devises dans le marchés des changes. On est en récession,alors comment cela pourrait-il évoluer autrement que par des contractions?

Votre réponse
Postez un commentaire