En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Philippe Richert, président du Conseil régional d'Alsace, défend le projet expérimental d'unifier région et départements.
 

Les Alsaciens sont appelés à se prononcer, ce 7 avril, sur le projet de collectivité territoriale unique pour leur région, ce qui serait une première en France. Mais l'économie attendue n'est que de 15 à 20 millions par an.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • mirabelle
    mirabelle     

    Avez vous vu nos politiques réduire leurs avantages ,refuse le cumul des mandats oui il y a des doublons mais ses doublons serons transféré dans des société privé que nous payerons et à qui appartiendra ses société aux amis des amis de nos politiques ou à la famille de ses même politiques alors tout cela c'est le miroire aux alouettes

  • vauban
    vauban     

    A 16 h : 29,34 % de votants dans le Bas-Rhin, 28,51 % dans le Haut-Rhin

  • alsacien
    alsacien     

    Ce référendum a pour objectif de démanteler l'état Français et de poursuivre le projet impérial d'Europe des Régions.
    L'UE a été refoulé avec 55% de non lors du référendum du Traité de Lisbonne, il ne faut pas s'étonner que la participation ici soit faible et que le Non l'emporte une nouvelle fois.
    Informe toi, forme toi.....

  • vauban
    vauban     

    Si le non l'emporte faute de participation, on peut s'attendre qu'aux élections départementales et régionales de 2015 , au vu du désintéret pour ce genre d'élections, le taux de participation sera de 5% avec ou sans propagande

  • alsacien
    alsacien     

    entre 9 et 11% de participation à la mi-journée. Pour être adopté, la réforme devra cumulés 25% des inscrit votant oui dans le Bas-Rhin et 25% des inscrit votant oui dans le Haut-Rhin. Sachant que dans les 9-11%, tout le monde n'a pas voté oui, on peut clairement dire qu'une fois de plus, la propagande politico-médiatique n'a pas marché.... Alala, de moins en moins de faibles d'esprit à croire à la propagande... c'est beau.

  • vauban
    vauban     

    Il faut remonter aux élections régionales de 2010 pour retrouver des chiffres similaires. La participation était alors de 11.9 % au 1er tour dans le Bas-Rhin (13.64 % au 2e tour) et de 11.50 % dans le Haut-Rhin (15.64 % au 2e tour).

  • alsacien
    alsacien     

    heuuu, pardon, entre 9 et 11% pour l'instant...

  • alsacien
    alsacien     

    et dans les 21%, tous ne votent pas oui ^^....

  • alsacien
    alsacien     

    et oui et même si dans un des deux département il y a 99% des inscrit votant oui, il faut que l'autre département dépasse les 25% des inscrits votant oui pour que le projet soit adopté ^^. J'ai entendu dire qu'on est a 21% dans les deux département cumulés. MDR, et la propagande tombe une fois de plus à l'eau. J'aime

  • vauban
    vauban     

    alsacien, tu disais que je ne savais pas ce que je raconte, il fallait que je te donne une raison pour le faire, moi je suis pessimiste, il n'y en a pas beaucoup qui se bougent

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire